Léoube beach in Bormes les Mimosas

Les plages .

Plus de 400 kilomètres de littoral et 230 plages et criques sur les bords de la grande bleue. Il y a donc fort à parier que la question la plus difficile que vous vous poserez sera quelle plage choisir ? Sable blanc, doré, criques, avec activités... N'hésitez pas à tester plusieurs plages !
Plage de la Croix Valmer

Voici quelques critères qui pourraient bien vous aider .

Choisissez tout d’abord parmi les deux grands critères : petites criques isolées ou grandes plages familliales ?

Voyez ensuite si vous préférez les galets ou le sable blanc, ou encore le sable gris ou les galets rouges…
Plages avec accès pour personnes en situation de handicap, activités nautiques à proximité, douches, plage ombragée, plage abritée du mistral, plage naturiste ou encore plage sauvage…
Quoiqu’il arrive, le soleil sera de la partie et l’eau sera d’une température plus qu’agréable. Il est sûr que vous trouverez dans le Var la plage qui vous comblera.

Le sentier littoral à Saint-Raphael

Le sentier du littoral .

Il permet de combiner activité physique et découverte des plages.

Une grande partie du littoral varois, îles et continent, est accessible grâce au sentier du littoral. Au fil de l’eau, découvrez une nature préservée et profitez de la vue, des odeurs d’iode, de pin ! Si toutes les communes font de gros efforts d’aménagement, il arrive que les tempêtes hivernales détériorent certains tronçons.

Vous pouvez, grâce à ce sentier sur des tronçons choisis, combiner marche à pieds avec des arrêts baignades et pique-nique.

A vos baskets et maillot de bain !!

Posidonie et étoiles de mer

Posidonie la pouponnière de la vie marine .

Ce sont ces « herbes » au fond de la mer qui nous chatouillent les pieds, que beaucoup évitent en nageant et que certains n’aiment pas car elles confèrent à l’eau une couleur foncée. C’est également elle que l’on retrouve sur le bord des plages, marron une fois séchée, disposée en épais tapis au bord de l’eau. Pour certains cela rend la plage « sale »… Au contraire, la posidonie est un signe de bonne santé de l’eau et il n’y a rien de plus naturel ! La posidonie est une plante marine (et non une algue) très fragile et sensible à la pollution. C’est une plante endémique à la mer Méditerranée.

L’herbier de Posidonies est l’écosystème indispensable à la vie marine. Il est le poumon de la Méditerranée, véritable pouponnière et lieu de vie. Atténuateur de houle et frein aux courants marins, il protège et limite le recul du trait de côte. La posidonie recule au fil des années. La couleur turquoise de l’eau, si jolie, est due aux fonds sableux. Parfois cela est naturel, parfois cela signifie que la posidonie a disparu. Il est essentiel de la protéger. Dans certaines zones par exemple, il est interdit aux bateaux de jeter l’ancre ou aux baigneurs de traverser. Sa préservation est l’affaire de tous, et de chacun.