Circuit touristique : sur les traces des monastères du Var .

Monuments historiques, témoins de la période médiévale ou de l’Antiquité, les bâtiments religieux sont convoités par les pèlerins et les passionnés d’Histoire. Nous vous proposons un circuit touristique en 14 étapes pour découvrir les plus beaux monastères du Var. Pour chaque étape nous vous proposons une sélection de visites guidées, lieux incontournables et hébergements pour agrémenter votre séjour.

Les étapes de la route :

Etape 1 : La Chartreuse de la Verne et Collobrières

Située à une demi-heure du village de Collobrières, empruntez la route de la D14 depuis le village pour rejoindre la Chartreuse de la Verne. Fondé en 1170, ce magnifique monument historique classé est niché sur les hauteurs du massif des Maures. L’édifice, entièrement restauré, est toujours occupé par les moniales de Bethléem. Une visite du monastère vous en apprendra plus sur son histoire avec le grand cloître, l’huilerie, la chapelle Saint-Bruno, ou encore l’ancienne prison. L’architecture des bâtiments est exceptionnelle, comme la porte monumentale en serpentine verte du massif des Maures. À la fin de la visite, il est également possible de se rendre au magasin d’artisanat monastique, tenu par les religieuses.

 

        À faire autour  

Le village de Collobrières se trouve à 30 minutes en voiture du monastère. Pour découvrir ce village de caractère du Var, rien de mieux qu’une visite guidée avec Mélanie Robeau. Pour une visite virtuelle immersive de Collobrières, téléchargez l’application mobile “Archistoire” pour un itinéraire commenté d’1h sur les lieux incontournables qui vous entourent. Si vous souhaitez simplement vous balader librement dans le village, nous vous conseillons d’emprunter les petites ruelles jusqu’aux Ruines de l’ancienne église Saint Pons, ou vers l’église Notre Dame des Victoires ou bien visiter le musée géologique de CollobrièresPour une étape de charme, à l’entrée du village au bord de la rivière, profitez de l’hôtel  l’Hôtel Notre Dame***, reconnaissable à sa devanture rose et ses volets verts. 

La Chartreuse de la Verne

Sur la route

Sur la route qui mène à Hyères, traversez le magnifique village de Bormes les Mimosas, où se situe à la sortie de la ville le barrage de Trapan, un plan d’eau où l’on peut faire de jolies balades. Puis à La Londe-les-Maures, nous vous conseillons de vous arrêter chez deux viticulteurs de renom, le domaine de Figuière  et  le domaine de Maravenne

Etape 2 : La Tour des Templiers - Hyères

Appelée également chapelle Saint Blaise, la tour des Templiers a été construite au XIIème siècle par les Templiers.  Elle surplombe la place Massillon, lieu phare de la vie Hyèroise où se trouvent de nombreux cafés et petits restaurants. Ayant eu une fonction religieuse mais aussi militaire, il est possible de la visiter du mardi au samedi. Gravissez les escaliers en pierre, pour atteindre le sommet et avoir une vue panoramique sur la ville ! Le lieu accueille également des expositions temporaires et des animations pour les enfants pour tenter de trouver le trésor des Templiers. Pour plus d’informations, renseignez vous à l’office de Tourisme. La ville de Hyères regorge d’autres monuments à visiter, laissez vous guider pour une visite sur l’apogée de la ville durant la période médiévale et ses vestiges archéologiques de l’Antiquité. 

     À faire autour

Pour votre séjour, on vous conseille les chambres d’hôtes Castel Pierre Lisse et leur vue imprenable sur la ville et la Presqu’île de Giens. À proximité, le Baraza, petit bistrot raffiné saura vous conquérir avec sa cuisine locale.  

La tour des Templiers est au cœur de l’activité du centre ville de Hyères.

Sur la route

Sur la route vous passerez par Belgentier. Sur la place principale, son église est dotée d’une imposante fresque trompe l’œil représentant le passage en ces lieux de Louis XIV et sa mère Anne d’Autriche en 1660. 

Etape 3 : Le couvent des Dominicains - Toulon

Au cœur des activités de la ville, à proximité du port et des halles municipales, se trouvent les vestiges du couvent des Dominicains. Détruit en 1885. Il ne reste aujourd’hui que son ancien portail et une partie de son mur principal conservés pour garder trace de son emplacement. 

     À faire autour 

Quelques rues plus loin, se trouve la Cathédrale Sainte-Marie de la Seds. Construite à l’époque romane en 1096 réorientée puis remaniée à plusieurs reprises, elle est ouverte au public toute l’année. Pour découvrir Toulon, les amoureux d’architecture et d’histoire feront le plein de découvertes en réservant une visite guidée auprès de l’Office de Tourisme de Toulon. Plongez au cœur de la ville, avec l’application mobile Archistoire qui vous propose une immersion hybride des villes du Var. Le parcours de Toulon vous fera revivre les ambiances d’autrefois, et admirer des bâtiments aujourd’hui disparus. Situé sur la même place, offrez-vous une pause dans le restaurant Saint Cyprien : une cuisine simple et gourmande, avec de nombreuses places en terrasse.  À côté de l’opéra, nous vous conseillons de vous loger au Grand Hôtel Dauphiné , lieu unique avec son rooftop et piscine sur le toit. 

 

La Cathédrale Sainte-Marie de la Seds à Toulon

Etape 4 : La Chartreuse de Montrieux - Méounes-lès-Montrieux

Un peu avant l’entrée du village de Méounes-lès-Montrieux, se trouve un petite route sur votre gauche ( direction Signes) pour rejoindre le monastère. Vous serez invité à garer votre voiture sur un parking, pour faire le dernier kilomètre à pied jusqu’aux bâtiments. En effet, la chartreuse de Montrieux ne se visite pas, les moines vivant dans l’isolement. Le cadre exceptionnel qui l’entoure, permet tout de même d’admirer l’architecture du monastère et profiter d’un havre de paix, et de faire de belles promenades en pleine nature. 

 

Le petit village de Méounes-lès-Montrieux entouré de verdure.

Sur la route

Après une bonne marche, reprenez la route départementale en direction du village Méounes-lès-Montrieux. Votre chemin sera bordé par la rivière de l’Issole de La Roquebrussanne jusqu’à Mazaugues. Anecdote historique: ce petit village pittoresque accueillait autrefois une activité originale : la fabrication de la glace. Elle était conservée dans des édifices spécifiques, dont la glacière de Pivaut toujours visible aujourd’hui, pour être acheminée jusqu’à Toulon au XVIIIe siècle. 

Etape 5 : La Grotte de Sainte-Marie-Madeleine - Plan d'Aups-la-Sainte-Baume

Située au cœur du massif de la Sainte-Baume, Sainte Marie Madeleine se serait rendue dans cette grotte pour y vivre et terminer sa vie. Cette grotte naturelle creusée par l’érosion, contient une partie des reliques de Sainte-Marie-Madeleine et attire environ 400 000 visiteurs chaque année.  Pour accéder au sanctuaire, il faut grimper à pied pendant environ 45 minutes, puis gravir 150 marches symbolisant les 150 “je vous salue Marie” du rosaire. Arrivés en haut, vous pourrez avoir une vue imprenable sur la plaine et les collines avoisinantes. Attenant à la basilique, se trouve le Couvent Royal. Il n’est pas ouvert à la visite, cependant il possède une magnifique façade en pierre à admirer.

     À faire autour 

Après cette marche spirituelle, redescendez en direction du village de Plan Aups-la-Sainte-Baume. Vous y trouverez de quoi vous restaurer à l’Hostellerie de la Sainte Baume. Pour une nuit ou un séjour prolongé, nous vous conseillons le confort des chambres d’hôtes la Maison Rouge. Le massif de la Sainte-Baume permet de profiter de paysages uniques et reposants en pleine Provence. Si vous aimez ce cadre, optez pour une balade nature commentée sur le massif. Attention, les jours et horaires varient selon la saison. 

 

Aperçu de l’intérieur de la grotte Sainte Marie-Madeleine.

Sur la route

Sur la route en direction de la prochaine étape, vous traverserez le petit village provençal de Nans-les-Pins entouré de pins et de vignes propice à de belles randonnées.

Etape 6 : La Basilique Sainte-Marie-Madeleine - Saint-Maximin-la-Ste-Baume

Ce monument historique de style gothique fut achevé en 1532 près de 300 ans après le début de ses travaux. Malheureusement les travaux n’ont jamais été terminés selon la commande initiale, le portail et la grande porte d’entrée de la basilique ne seront jamais édifiés. La basilique est le plus vaste édifice religieux du Var et de Provence.  Située au cœur de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume, elle domine la ville avec ses dimensions impressionnantes : 73 mètres de longueur, 43 mètres de largeur et 29 mètres de hauteur. Elle renferme un orgue majestueux et les reliques de Sainte-Marie-Madeleine. Ces reliques en font le 3ème tombeau de la chrétienté.  Des visites guidées sont organisées ( attention uniquement en été ) par l’office de tourisme pour découvrir les secrets et l’histoire de la basilique

     À faire autour  

Pourquoi ne pas rester un peu pour visiter Saint-Maximin-la-Sainte-Baume ? À moins de 5 min de la basilique, nous vous conseillons de tester la table de Bruno, excellent restaurant local, ainsi que la galerie d’Art les vitraux du Héron. Sur la route de départ, à la sortie de la ville se situe le cellier de la Sainte Baume. Parfait pour tester le vin local dont les Côteaux Varois en Provence ! 

La grandeur de la basilique domine St Maximin-la-Sainte-Baume.

Sur la route…

De Saint-Maximin-la-Sainte-Baume à Bras, il n’y a que 14 km à parcourir en voiture ! Profitez de ce court trajet pour admirer les paysages verdoyants autour de vous…

Etape 7 : La Chapelle des Templiers - Bras

Construite au XIIème siècle, de style roman, cette chapelle fait partie d’un important ensemble de monuments appartenant à l’ordre des Templiers en Provence. La trace de leur passage est encore visible aujourd’hui par la présence de leur symbole en croix rouge, sur plusieurs endroits sur les murs et la porte principale.  Entièrement rénovée, elle abrite aujourd’hui des expositions et reste ouverte au public toute l’année.

Point de vue sur les bâtisses en pierre de Bras et ses ruelles

Etape 8 : Abbaye de La Celle - La Celle

Remarquable témoigne de l’art roman religieux de Provence, l’abbaye a accueilli pendant plus de 500 ans de bénédictines issues de grandes familles de Provence et du Languedoc.  Le département du Var en a fait l’acquisition en 1992. Depuis cette date le Département investit pour rendre à l’abbaye son aspect d’antan.  Chaque année, le Département organise deux expositions dans l’Abbaye consacrées à l’art contemporain et sur les fouilles archéologiques du territoire. Adossée à l’abbaye, se situe l’église de Sainte Perpétue de style roman, c’est l’ancienne chapelle de l’Abbaye de la Celle avec laquelle elle communique.  À l’intérieur on peut admirer un splendide crucifix catalan en bois sculpté du XIVème siècle.

      À faire autour 

Juste à côté,  l’Hostellerie de l’Abbaye, hôtel restaurant de charme où il vous sera possible de gouter aux spécialités de son chef étoilé.  À deux pas de l’abbaye, se trouve également la Maison des vins coteaux varois en Provence : réunissant pas moins de 220 producteurs de vins, un large choix s’offre à vous. En plus de la vente, des dégustations avec explications sont proposées en semaine et des balades dans les vignes. 

Les expositions à l’intérieur de l'abbaye attirent de nombreux visiteurs chaque année.

Sur la route

En route pour la prochaine étape, vous découvrirez les jolies villes et de charmants villages. À côté de La Celle, se trouve la ville de Brignoles au coeur de laquelle se dévoile un quartier médiéval. À voir également le musée des comtes de Provence. Votre trajet vous emmènera ensuite au petit village du Val. Ne ratez pas la visite de la chapelle Notre Dame de Pitié et prenez le temps en quittant le village de vous arrêter au Domaine Fontainebleau pour une dégustation de vins ou une promenade en calèche. Dernier arrêt conseillé, au village de Montfort-sur-Argens, village de charme avec ses ruelles en pierre et son château. 

 

Etape 9 : Sanctuaire Notre-Dame de Grâces de Cotignac

Reconnaissable à sa facade jaune provencal et ses pins l’encerclant, cette église est perchée sur les hauteurs, avec une vue imprenable sur le village de Cotignac et les collines avoisinantes. Lieu de pèlerinage depuis plus de 500 ans, cet endroit  célèbre la Vierge Marie où elle serait apparue le 10 août 1519 en présence de l’enfant Jésus, l’archange Saint-Michel et Saint-Bernard de Clairvaux. Des visites historiques sont organisées par les frères de la communauté de Saint-Jean. Pour s’y rendre, la route est facilement indiquée et praticable depuis l’entrée du village au niveau de l’office de tourisme. Il est possible de grimper en voiture ou à pied pour environ 20 minutes de marche. De retour au village de Cotignac, village de Caractère du Var, faites une pause, profitez du cadre verdoyant et du patrimoine.

     À faire autour 

Une des attractions phares est la découverte de l’immense rocher de tuf et ses grottes troglodytes. Formées dans la roche, elles servaient autrefois de cachettes aux Cotignacéens lors d’invasions ennemies. Si vous venez en été, une visite guidée est proposée sur le village et le rocher de tuf. Avant de partir, profitez de la cuisine locale en vous rendant au restaurant Le Jardin Secret, ou goûtez aux produits de l’apiculteur les ruchers du Bessillon.  Si vous êtes friand d’expositions, de peintures ou de sculptures, rendez-vous au Centre d’Art la Falaise situé à l’entrée de la ville, ou direction vers Bataille Sculpture sculptures sur  marbre d’Olivier Bataille.

Arrivée face à l’entrée du sanctuaire de Notre-Dame-de-Grâces de Cotignac .

Etape 10 : Le vieux village de Régusse

Au XIIème siècle, les Templiers établirent ici une commanderie, la commanderie Saint-Maurice; Aujourd’hui encore, des vestiges importants sont visibles, comme l’ancienne fortification du village ou l’église. Prenez le temps de vous joindre à une visite guidée sur le village pour en savoir plus sur ce patrimoine unique

     À faire autour 

Silhouettes caractéristiques de Régusse, les moulins à vent !  Il est possible de profiter de visites commentées par l’association des amis du moulin de Régusse. Ils font partie des derniers moulins de la région encore en marche pour produire de la farine. Pour un séjour prolongé dans le village médiéval, vous serez conquis par la Bastide des Pignes, une maison d’hôte bâtie dans un cadre reposant entourée d’un verger. 

Les moulins de Régusse mesurent tous les deux 6 mètres de hauteur !

Sur la route

Les villages du Haut Var et du Verdon sont des destinations avec de multiples attraits. Sur la route vous passerez par Moissac-Bellevue. Faites étape à la Bastide du Calalou, hôtel restaurant  de prestige, aux portes du parc naturel régional du Verdon. Plus loin, Aups  Village de Caractère du Var connu pour être la capitale de la truffe noire. Arrêt conseillé à la Maison de la truffe d’Aups et du Verdon, mais aussi à la belle Collégiale Sainte PancracePlus que quelques kilomètres jusqu’à la prochaine étape, en passant par Vérignon, hameau connu pour la beauté de ses chênes.

Etape 11 : La chapelle Notre Dame de Spéluque - Ampus

Cette chapelle du Xème siècle classée monument historique, se situe à l’écart du village.  Propriété privée, elle n’est malheureusement pas ouverte au public. Toutefois, le petit village d’Ampus propose de nombreuses randonnées, autour de cette chapelle comme par exemple le chemin de croix composé de 14 stations à suivre jusqu’au point culminant du village. 

     À faire autour  

Nos bons plans pour un séjour  tout confort et dépaysant au centre d’Ampus : le restaurant Les Braconniers. Pour un Bed and Breakfast de luxe le tout dans un cadre artistique de renom, optez pour la Maison Bleue

Sur la route

Avant de s’arrêter à la prochaine étape, ne manquez pas le village perché de Tourtour, surnommé “le village dans le ciel de Provence”, mais aussi désigné comme l’un des plus beaux villages de France.  Nous aimons:  La Bastide de Tourtour, hôtel de charme situé dans un parc verdoyant de 4 hectares et sa vue imprenable depuis les chambres. 

Etape 12 : La chapelle Saint-Victor - Villecroze-les-Grottes

Cette chapelle est un ancien prieuré créé en 1007 par les moines cassianites de Saint-Victor de Marseille. Dans un cadre typique de la Provence, elle est entourée d’oliviers. Peut-être  que lors de votre passage vous aurez l’occasion de voir l’Académie musicale de Villecroze qui organise régulièrement des concerts en ces lieux. Pour en savoir plus sur le village, un circuit découverte sur Villecroze est proposé par l’office du tourisme. 

     À faire autour 

Idée de balade : Le parc des Grottes s’étend sur 2 hectares où vous pourrez découvrir les grottes troglodytiques de Villecroze. Au centre se trouve la cascade de Villecroze, haute de 35 mètres. Un spectacle magnifique sur les rochers de tuf. De nombreuses animations dans le parc sont organisées toute l’année par la commune. Repartez avec un souvenir en dégustant les saveurs des produits de Villecroze : le Château de Thuerry vous accueille toute l’année pour découvrir leur cuvée de vins et d’huile d’olive du domaine. Autre découverte : les poteries du Soleil, ces artisans potiers confectionnent une large gamme d’objets en faïence et en grès. 

Le Jardin des grottes durant les beaux jours.

Sur la route

Durant votre trajet vous pouvez effectuer un petit détour vers Flayosc. Dans un cadre idyllique caché au milieu de la végétation se trouve le domaine d’exception le Château de Berne. Domaine viticole, hôtel 5 étoiles et restaurant vous accueillent pour une journée ou un séjour. Spa et soins, visites des lieux et dégustations, restaurant avec un chef 1 étoile au guide Michelin, ce lieu sait conquérir sa clientèle du début jusqu’à la fin du séjour ! 

À Flayosc se trouve également le monastère orthodoxe Saint-Michel du Var où vit une communauté de moines depuis sa fondation en 1982. Les visites et séjours retraites sont possibles toute l’année.  À l’intérieur d’immenses fresques de style roman sont peintes sur les murs ainsi qu’au plafond. Ne passez pas à côté de cet édifice ! Avant d’arriver au Thoronet, vous passerez par le village de Lorgues bordé par l’Argens, fleuve qui traverse le département d’Ouest en Est. 

Etape 13 : L'Abbaye du Thoronet - Le Thoronet

Bâtie au XIIème siècle par les moines cisterciens du Thoronet, elle est reconnue comme l’une des 3 merveilles cisterciennes de Provence. Une vingtaine de moines vivaient en son sein, tous obéissant à la règle cistercienne : la pauvreté, le travail et l’isolement pour la recherche de la pureté et de la paix intérieure. Au centre de l’abbaye se trouve le cloître impressionnant par sa grandeur, faisant le lien entre l’église et le bâtiment de vie communautaire.  L’accès à la visite de l’abbaye du Thoronet est payant et des visites guidées sont organisées tous les jours. 

     À faire autour  

Anecdote historique du village : Le Thoronet dispose au nord et l’est d’un canal, le canal de Sainte-Croix. Conçu au XIXème siècle, c’est le plus long canal d’irrigation du Var. Plusieurs lavoirs, aqueducs et petits ponts en pierres le traversent, témoignant de son importance pour les habitants du village à l’époque de sa construction. 

L’Abbaye du Thoronet a une architecture impressionnante.

Sur la route

Afin d’éviter les perturbations et profiter du paysage des petits villages de Provence, nous vous conseillons de suivre la route de la DN7. Celle-ci vous fera passer par le vieux village du Cannet-des-Maures. Petit havre de paix, il offre de magnifiques points de vue sur la plaine des Maures. 

 

Etape 14 : La chapelle Sainte Roseline - Les Arcs-sur-Argens

Construite entre le XI et le XII ème siècle, la chapelle jouxte un cloître tous les deux ouverts aux visites.  À l’intérieur se trouvent les reliques de Sainte Roseline, prieure de l’Abbaye de 1300 à 1329. Classée monument historique, la chapelle renferme également des objets mobiliers plus récents. Notamment des objets mobiliers des XVe et XVIIe siècles ainsi qu’une mosaïque de Chagall, des bronzes de Giacometti et des vitraux d’Ubac et de Bazaine.

     À faire autour 

Dans le village, deux domaines viticoles pourront séduire les amateurs et passionnés d’œnologie  : Le château de Sainte-Roseline et le château Font-du-Broc. Coup de cœur : rendez-vous au centre du village, appelée la cité médiévale du Parage où ruelles et maisons sont marquées par la période médiévale. Vous y découvrirez la tour, dite tour sarrasine, un donjon de 19 mètres de hauteur du XIIIème abritant un hôtel et un restaurant. De magnifiques vues donnant sur le village et la plaine sont à admirer !

Sur la route

Dernière portion de route avant notre dernière étape. Vous avez le choix de l’itinéraire : rejoindre l’autoroute  ou continuer sur la D7. Ce second choix, vous amènera vers Roquebrune-sur-Argens, ville entre terre et mer, où domine le rocher de Roquebrune, reconnaissable à sa couleur rouge visible depuis l’Argens et la ville. 

Etape 15 : La chapelle Notre Dame de Pitié - Roquebrune-sur-Argens

En retrait de la ville, empruntez le chemin Notre-Dame pour atteindre en hauteur la chapelle Notre-Dame de Pitié édifiée au XVIIème siècle. Ici depuis presque un siècle vit une communauté de l’Ordre des Carmes déchaux.

      À faire autour 

Proche du lac de l’Aréna, Les orchidées Vacherot est une entreprise  reconnue dans la création et la culture d’orchidées. Venez parcourir leurs serres, à la découverte de multiples variétés et couleurs.  Le rocher de Roquebrune est un symbole de la ville. Imposant par sa grandeur, il attise la curiosité par ses couleurs rouges : renseignez-vous auprès de l’office de tourisme pour obtenir l’itinéraire de la randonnée qui mène au rocher où sont érigées Trois Croix, symboles spirituels. 

 

La splendeur du rocher de Roquebrune-sur-Argens

Etape 16 : Le cloitre de la Cathédrale de Fréjus

Le cloître fait partie d’un ensemble de bâtiments construits à partir du Ve siècle. Il rassemble, la cathédrale de Sainte-Léonce et l’église Saint-Étienne, ainsi qu’un baptistère. Il a été édifié à partir de pierres taillées issues de grès polychromes de l’Estérel ou prélevées sur des monuments antiques de la cité. Un haut plafond constitué de mélèze abritait à l’origine 1200 peintures. Aujourd’hui on peut toujours en contempler 300. Ce sont des scénettes découpées en trois thèmes : la vie quotidienne, les monstres et les sujets religieux. Des décors qui symbolisent les joies et les atrocités de la vie, faisant de ce cloître un bijou architectural. 

     À faire autour 

Port incontournable de l’Empire Romain, depuis 2000 ans Fréjus est une ville qui a connu de multiples évolutions à travers les siècles. Laissez-vous tenter par une visite guidée de la ville pour en savoir plus sur son centre historique, mais aussi sur ses monuments comme l’Amphithéâtre de Fréjus, bâti au Ier siècle après J-C ou encore la chapelle Saint-François de Paule, édifice de l’ordre des Minimes datant de 1522. Fréjus, labellisée « Ville d’Art et d’Histoire” possède également trois musées que nous vous conseillons de visiter : le musée de l’histoire locale et des traditions, le musée des troupes de Marine et le musée archéologiquePourquoi ne pas profiter du cadre de la ville et profiter d’autres activités ? Logez-vous à l’hôtel Catalogne entre palmiers et lavandes ils disposent d’un jardin d’exception pour leurs hôtes, ainsi qu’une proximité avec la mer. 

Aperçu du cloître de Fréjus

Autour de la route :