Villa Noailles vue du jardin

La Villa Noailles, fleuron varois de l'architecture moderne .

Sa construction s'échelonna de 1923 à 1933. Edifiée pour Charles et Marie-Laure de Noailles par l’architecte Rob. Mallet-Stevens, elle met en application les préceptes fondateurs du mouvement moderne : fonctionnalité, épuration des éléments décoratifs, terrasses, lumière, hygiène...
Exposition à la Villa Noailles

La décoration fait appel à une impressionnante liste d’artistes : Louis Barillet pour les vitraux ; Pierre Chareau, Eileen Gray, Djo-Bourgeois et Francis Jourdain pour le mobilier ; Gabriel Guévrékian pour le jardin cubiste ; Piet Mondrian, Henri Laurens, Jacques Lipchitz, Constantin Brancusi ou Alberto Giacometti pour les œuvres d’art.

Jardin cubiste de la Villa Noailles

A l’origine le petit jardin cubiste en forme de triangle isocèle, situé dans l’axe de la porte du salon, alternait carrés d’eau et de plantes. Un damier de céramiques de couleur se terminait à la pointe du triangle par un jet d’eau et par une statue animée de Lipchitz, « la joie de vivre ». Ces éléments ont aujourd’hui disparu. Sur les côtés, des bacs triangulaires, descendaient en zig-zag, et de grandes jardinières se combinaient dans des effets d’optique pour accentuer la perspective.

Vite détérioré par les intempéries, il était déjà simplifié et planté d’agaves en 1933 et finit par disparaître. Il a été reconstitué en 1986.

Festival International de la Mode

Lieu emblématique de la modernité, la Villa Noailles est aujourd’hui un centre d’art. Une exposition permanente est consacrée à ses commanditaires, Charles et Marie-Laure de Noailles. Des expositions temporaires, conférences et ateliers pour enfants autour de la mode, du design, de la photographie et de l’architecture complètent la programmation. Deux festivals internationaux y sont organisés chaque année : le Festival International de Mode et de Photographie au printemps et la Design Parade en été.

La Villa Noailles

Issus de familles prestigieuses, Charles et Marie-Laure de Noailles se marient en 1923. Collectionneurs et amateurs de modernité, aimant le risque et la nouveauté, ils consacreront une part de leur existence à soutenir par tous les moyens la création et la pensée.