Bienvenue sur VisitVar
flag
L’Oppidum du Castellas
  • Map
  • 0
    Log
  • Weather
  • Search
  • My profile
Home
0
Log
Weather
Weather
32°C
31°C
Weather forecasts

L'Oppidum du Castellas

Classified (CMN)

Le Castellas Route du hameau de Valcros 83390 Cuers

Dominant à 349 mètres d'altitude la rive gauche du Gapeau, le site a été fouillé entre 1972 et 1974. Le Castellas est un habitat perché fortifié de l'âge du fer composé de cases et de petits ateliers ou remises. Il couvre plus de 5 hectares et c'est l'un des plus vastes oppida de Provence. La muraille d'enceinte devait comporter une quinzaine de tours et deux entrées monumentales. Quelques habitations ont été dégagées à l'intérieur de la première enceinte. La présence de céramique grise archaïque et d'amphores étrusques atteste une occupation du site dès le Vème siècle avant J.C voire la fin du VIème. Les habitations fouillées en partie dans la deuxième enceinte sont datables des IIème et Ier siècles avant J.C.
Histoire de l'oppidum: à partir du IIIème siècle, les romains vainqueurs de Carthage, étendent leur hégémonie sur le bassin occidental de la Méditerranée. Entre 197 et 189 avant J.C, ils reçoivent la soumission des diverses tribus gauloises cisalpines. En 57 avant J.C, Jules César, a pacifié la quasi-totalité de la Gaule. Deux siècles plus tard, l'oppidum du Castellas rend les armes. En ce qui concerne la vallée du Gapeau et plus spécialement Solliès-Toucas, la première implantation humaine a été située sur les hauteurs du Castellas au nord du village. Elle remonterait au deuxième siècle avant J.C. Les historiens nous apprennent qu'à cet endroit la religion gauloise pratiquée était l'adoration de deux divinités : Teranis le dieu de la foudre et Teutates (Toutatis) héros des guerriers. Le Druide principal (Prinium) maintenait un climat de crainte pour tout manquement à ces doctrines; les rituels étaient nombreux pour obtenir le soleil, la pluie ou la vaillance. Une fois par an, au printemps, les prêtres faisaient un sacrifice en l'honneur de Teutates: ils lui offraient une victime humaine. Une autre cérémonie moins cruelle, était la cueillette du gui. Pratiquée au début de l'hiver, les officiants, tous de blanc vêtus, allaient en cortège couper les baies "magiques" sur le versant nord du Castellas.

Free access.

All year round, daily.

Languages spoken
  • French