La location de voilier : une bonne idée pour découvrir le Var, sa côte et ses îles .

Si le voilier est à l'origine un moyen de transport bien pratique, il est devenu aujourd'hui une activité de loisir extraordinaire, procurant une sensation d’exotisme et une déconnexion totale avec le quotidien. Le voilier vous reconnecte avec la nature, vous permet de prendre votre temps, d’apprécier tous les moments de votre voyage dès sa préparation. Véritable  « état d’esprit » la voile permet les rencontres en navigation ou en escales, la convivialité, le retour aux valeurs partagées avec les amis ou la famille.
Au large de Saint-Cyr-sur-Mer

Choisir son loueur de voilier ⛵

Le Var est le premier département de France en nombre de loueurs professionnels de voiliers monocoques et catamarans habitables. 

Dans tous les ports vous trouverez des loueurs professionnels de voiliers habitables, monocoques et dans certains ports des catamarans. Sans être nécessairement vous-même spécialiste, la connaissance des bases de la navigation en voilier est souhaitable, néanmoins les loueurs professionnels proposent des prestations avec skipper à bord, ce qui vous permet de découvrir la plaisance en toute sécurité. Profitez-en, durant votre séjour, pour apprendre avec votre skipper les bases de la voile ! 250 professionnels sont à votre service pour l’organisation de votre séjour voile dans le Var.

Voiliers à proximité du port de Porquerolles

Où partir en location de voilier dans le Var : entre criques, littoral et îles du Var

Le Var est le lieu idéal pour le cabotage. Criques, plages, îles et abris offrent des paysages aussi variés qu’admirables !

L’évasion commence dès que vous montez à bord de votre voilier pour un week-end sur les eaux varoises. Les options sont multiples et toutes envoûtantes ! D’est en ouest sur la côte varoise, nous pouvons vous conseiller quelques circuits aux souvenirs impérissables :

  • Les roches rouges de l’Estérel qui tombent dans l’eau turquoise. Des escales à ne pas manquer : Agay, Le Dramont, l’île d’Or – à laquelle Hergé se serait référé pour illustrer et écrire son «île noire ». Une halte à Saint-Raphaël au port Santa-Lucia est intéressante pour organiser une virée en ville !!
  • La presqu’île de Saint-Tropez avec ses plages, ses caps – Camarat, Taillat et Lardier – tous les 3 d’une beauté incontestée. Des vues magnifiques sur les sommets de l’arrière-pays et sur de somptueuses propriétés !!
  • La côte « sauvage » depuis le Rayol-Canadel jusqu’à Bormes-les-Mimosas, en passant par le cap Nègre et le cap Bénat avec vue sur les îles d’Hyères. C’est l’une des parties de la côte varoise la plus naturelle et exotique. Sur votre parcours vous aurez aussi l’occasion de voir l’incontournable fort de Brégançon !

Les îles d’Hyères – Le Levant, Port-Cros et Porquerolles – cœur du Parc national de Port-Cros : nous conseillons une navigation en hors saison (mai / juin et septembre/octobre voire novembre) pour profiter pleinement de cet archipel exceptionnel qui constitue l’extrême pointe méridionale de la Provence (même latitude que le Cap Corse). Vous découvrirez une nature totalement préservée avec les marques de l’histoire : Porquerolles et Port-Cros sont cernées de forts de l’époque Vauban rappelant l’importance stratégique de ces îles durant les conquêtes maritimes et territoriales.

Bateaux à quai au port de Toulon.

Suite du parcours : de Hyères à Saint-Cyr sur mer, l’Ouest de la côte Varoise.

  • La rade d’Hyères, la presqu’île de Giens et la rade de l’Almanarre : au bout de la presqu’île de Giens vous vous sentirez au bout du monde et en passant côté rade de l’Almanarre vous retrouverez le monde de la glisse.
  • Le Cap Garonne et la rade de Toulon : là aussi un milieu typique avec falaises et petits villages à flanc de collines dégringolant dans la mer (Pin de Galle, San Peyre et Magot). La rade de Toulon est donnée par ses autochtones comme la plus belle rade d’Europe, c’est vrai qu’elle mérite le détour avec son port militaire, ses petites baies qui l’entourent notamment la baie de Tamaris à La Seyne-sur-Mer où se nichent plusieurs fermes aquacoles et des élevages de d’huîtres et de moules. En face, fermant la rade, la presqu’île de Saint-Mandrier et son petit port, une escale de charme que nous vous recommandons. 
  • La côte de Six-Fours à Saint-Cyr en passant par Bandol. Au grès du vent de superbes escales vous attendent aux noms enchanteurs : les îles du Gaou, l’île des Embiez acquise par Paul ricard en 1958, l’île de Bendor ou bien encore les pointes de Portissol, de la Cride, de la Tourette, baie de la Moutte et la calanque du port d’Alon. Cette jolie calanque sera une première approche de ces paysages calcaires que vous pourrez découvrir en continuant votre périple jusqu’aux calanques de Cassis : le mariage parfait du blanc, vert et bleu !!

Le littoral du Var avec ses criques, îles et rades est sans conteste un des lieux de navigation les plus propices pour la plaisance à la voile !

Voilier sur la mer Méditerranée au large de Saint-Tropez.

La voile et le développement durable

Rien de mieux que le voilier pour une prise de conscience de la richesse et de la vulnérabilité de notre environnement terrestre et marin, de l’importance de le protéger pour en profiter et le partager sereinement.

Très vite vos gestes se transformeront en éco-gestes pour une bonne gestion de la vie à bord et pour la relation primordiale que vous aurez avec le monde marin plus proche de vous.

Vous ferez attention à vos déchets, aux nuisances sonores que vous émettrez (le silence en mer est ponctué des bruits marins ! ), vous choisirez vos emplacements de mouillage avec circonspection afin d’éviter toute perturbation de la faune et de la flore marine et ainsi profiter encore mieux de la mer et du littoral.

De plus en plus les institutions administratives, communes et intercommunalités, soucieuses de la préservation de leurs patrimoines, installent des bouées de mouillage afin d’éviter les mouillages sauvages, qui détruisent les fonds marins n’hésitez pas à les utiliser ! Et si d’aventure vous ne trouviez pas ces équipements pour vous amarrer, ne jetez pas votre ancre n’importe où ! Pensez toujours à vous ancrer dans le sable et éviter coûte que coûte les champs de posidonie. Ces herbiers sont non seulement un lieu de vie et d’alimentation pour de nombreux poissons, mais aussi un lieu de ponte et une pouponnière.

Escapade et plongeons depuis un voilier.

Les yacht-clubs : apprendre la voile aux côté de passionnés

Club nautique ou club de voile… Il existe néanmoins certaines différences historiques dans les noms utilisés pour ces clubs, selon l’usage des bateaux et la sélection de leurs membres. Voici un résumé des activités et services proposés : 

Les yacht-clubs (ou club nautique ou club de voile) s’ouvrent depuis le 20ème siècle à des publics non adhérents par le besoin de diversification et de communication avec le monde extérieur. Vous pourrez en les contactant :

  • Participer à des régates côtières et hauturières.
  • Participer à des sorties en mer qui peuvent être thématisées.
  • Prendre des cours de voile sur différents supports.
  • Faire des stages de voilier habitable pour acquérir la compétence nécessaire dans les manœuvres et envisager de partir en autonomie sur un voilier !
  • Louer une place à quai si vous avez un voilier, attention les yacht-clubs ne gèrent pas tous des places à quai.
  • Bénéficier de la bourse aux équipiers si vous cherchez des partenaires pour organiser une traversée maritime.
  • Passer du temps au club-house, lieu de prédilection pour les rencontres et vivre de bons moments : réunions d’organisation de régates, sorties en mer, déjeuners et autres.

Le yacht-club / club nautique / club de voile est un lieu important dans le monde de la voile, il réunit des personnes de différentes origines sociales et géographiques ayant le même esprit d’ouverture, de partage de connaissances et de convivialité. On ne peut que vous conseiller de vous rapprocher d’un yacht club pour mieux connaître le monde de la voile.