La Sainte-Baume, un massif partagé entre spiritualité, patrimoine et nature .

Il était une fois une montagne au-dessus de la Méditerranée, entre Marseille et Toulon… Baume qui veut dire grotte en provençal est son nom. Elle en est truffée. Sainte, elle l’est, tout comme sa voisine La Sainte Victoire. Face à face, elles deux couvent le Mont-Aurélien et le bercent de leurs chants croisés. Almaz Vaglio, fondatrice de Echo-in

Le massif de la Sainte-Baume, un site incontournable de la Provence

Site incontournable du patrimoine provençal, le massif de la Sainte-Baume est un lieu mythique par son histoire, sa physionomie et les sites exceptionnels qu’il abrite. Véritable carrefour entre les villes de Marseille, Aix-en-Provence et Toulon, le massif de la Sainte-Baume fait partie des destinations incontournables à visiter dans le Var, car il dispose d’un patrimoine naturel et culturel extraordinaire, comme par exemple la grotte de Sainte Marie Madeleine et son sanctuaire, les sources de l’Huveaune, le Saint-Pilon et sa chapelle, les Gorges du Caramy, la forêt relique de hêtres ou encore, aux pieds du massif, à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume, la basilique Sainte Marie-Madeleine abritant les reliques de la sainte.

Les activités humaines ont, elles aussi, façonné le paysage de la Sainte-Baume tout au long de son histoire. Vestiges de la fabrication et du commerce de la glace, du XVIIème siècle au début du XXème siècle, de nombreuses glacières parsèment le massif, la plus spectaculaire étant la glacière de Pivaut. L’exploitation de la bauxite de la fin du XIXème siècle au milieu du XXème siècle, et dont l’histoire est retracée à Tourves au musée des Gueules Rouges, a elle aussi laissé de nombreuses traces.

Le parc naturel régional de la Sainte-Baume et ses sites Natura 2000 : 

L’investissement de la population locale et le rayonnement de son patrimoine et de son histoire ont permis au territoire du Massif de la Sainte-Baume d’être classé, le 21 décembre 2017, « Parc Naturel Régional de France ». En outre l’intérêt écologique du massif de la Sainte-Baume a été reconnu à l’échelle de l’Union européenne et intégré dans le vaste réseau européen des sites Natura 2000. Le Parc naturel régional de la Sainte-Baume est animateur des 2 sites Natura 2000 situés sur son territoire : ces 2 sites couvrent une superficie de 17 000 ha environ. 

Si vous êtes amateur de grands espaces, d’une nature préservée et de sites culturels notoires, n’hésitez pas et partez à la découverte du Massif de la Sainte-Baume, vous passerez assurément un excellent moment ! Nous vous souhaitons de bonnes balades mais n’oubliez pas que la nature, la faune et la flore sont fragiles, merci de les respecter et de les protéger !

Pour découvrir en profondeur la Sainte Baume nous vous conseillons de parcourir le site web du guide touristique spécialisé : https://guidesaintebaume.fr/

Vous pouvez aussi retrouver la brochure 2020 à télécharger ou à lire en ligne : 
Guide Sainte Baume 2020 / Calaméo 

carte Massif Sainte Baume - 2018-2019

Ce qu’il faut savoir avant de visiter le Massif de la Sainte-Baume dans le Var

Cartes et accès au massif de la Sainte-Baume

Le massif de la Sainte Baume est un site préservé.

De nos jours les principales portes d’entrées du massif de la Sainte-Baume depuis le Var sont les villes de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume ou de Brignoles, notamment si vous arrivez par l’autoroute A8, depuis le nord du pays. Du côté des Bouches-du-Rhône, les villages de Gémenos et de Riboux sont de parfaits points de départ pour découvrir la Sainte-Baume. Si vous êtes situés sur la côte méditerranéenne du Var, il vous sera possible de partir des villages de Signes, du Castellet, ou de la Cadière-d’Azur. Vous pouvez aussi emprunter la vallée du Gapeau depuis le bassin toulonnais, en vous dirigeant vers les villages de Mazaugues, du Plan d’Aups ou de Nans-les-Pins, qui sont situés au cœur du massif, entre le Mont-Aurélien et les crêtes de la Sainte Baume.

Un carrefour pour la Provence : 

Par sa situation et sa morphologie particulière, le massif de la Sainte Baume est un carrefour de la Provence méridionale, séparant les villes de Toulon, de Marseille et d’Aix-en-Provence. Il les relie par ses vallées, qui forment des axes naturels de circulation.  Dès l’empire Romain, la voix Aurélienne (dont l’A8 reprend le tracé) fut un axe de circulation important, longeant le massif de la Sainte Baume pour rejoindre les villes d’Aix-en-Provence,  de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume, de Brignoles… et continuer ensuite vers  Fréjus, Théoule-sur-Mer, Nice jusqu’à la frontière italienne.

Le cœur isolé du massif de la Sainte-Baume :

Le cœur du massif reste isolé, les différents sommets en bordure créant des barrières naturelles par leurs formes longitudinales, à l’image du Mont-Aurélien ou de la Sainte-Baume, limitant ainsi l’accès à la vallée intérieure et à ses forêts uniquement par certains cols. Une autre raison permet d’expliquer cet isolement : la présence du sanctuaire de Sainte Marie-Madeleine et de sa grotte, qui ont donné un caractère sacré à ce territoire, contraignant en partie l’expansion des villes alentours. Ce caractère sacré se ressent bien lors de la visite de la forêt domaniale de la Sainte Baume, considérée depuis l’Antiquité comme un haut lieu spirituel. 

Le « guide Sainte-Baume » vous propose une belle carte du Massif de la Sainte-Baume, avec un point de vue orienté du nord-ouest (Bouches-du-Rhône) au sud-est (Var), afin de mieux visualiser la géographie complexe de ce site montagneux (voir ci-contre).

Chapelle du Saint Pilon - massif de la Sainte-Baume

Que faire dans le massif de la Sainte-Baume .

Les sites remarquables du Parc naturel régional de la Sainte-Baume :

⇒ Le Mont-Aurélien : ce massif est un symbole de la Sainte-Baume, de son sommet vous aurez une superbe vue sur la montagne Sainte-Victoire et le massif de la Sainte-Baume. Il culmine à 880 mètres d’altitude. Il est aussi appelé localement « le Baou » (signifiant en provençal : aplomb, falaise ou escarpement rocheux).

⇒ Le cirque des Escarettes : cirque calcaire impressionnant qui domine la commune de Mazaugues et offre divers sentiers de randonnées avec de beaux panoramas

⇒ Les Aiguilles de Valbelle (Siou-Blanc) : sur les contreforts est du massif de la Sainte-Baume, du côté de Méounes et de Belgentier, se trouvent des curiosités géologiques : les Aiguilles de Valbelle, ce sont des cheminées de Fée, qui se sont formées à divers endroits et que vous pouvez découvrir au cours d’un beau circuit de randonnée de 10 km.

⇒ Le Saint-Pilon : au sommet du Col du Saint Pilon se trouve une chapelle et un belvédère surplombant le massif de la Sainte Baume. Vous pourrez consulter une table d’orientation, vous donnant des indications sur la plaine de Nans-les-Pins, la baie de la Ciotat, le massif de la Sainte-Victoire et les contreforts des Alpes.

Le Massif de la Sainte Baume a la particularité d’être à cheval sur le département du Var et celui des Bouches-du-Rhône, avec des sites naturels commun au deux départements : 

Col de l’Espigoulier  : ce col permet de passer du versant nord au versant sud du massif. On peut le prendre depuis Gémenos ou Auriol dans les Bouches-du-Rhône ou depuis Plan-d’Aups et Saint Zacharie dans le Var. C’est une belle ascension à réaliser notamment à vélo, car avec ses 586 mètres de dénivelés positifs (au départ de Gémenos) il fait partie des cols de référence pour les cyclistes de la région. Sur le chemin vous aurez des points de vue variés sur le massif de la Sainte-Baume, celui de la Sainte-Victoire et la mer Méditerranée au loin.

Vallée de Saint-Pons (page tourisme région Sud) : cette vallée offre une mosaïque de plantes imbriquées étroitement les unes aux autres, déployant une palette de couleurs chatoyantes.

Pic de Bertagne : l’un des sommets symboliques du massif de la Sainte-Baume et point culminant des Bouches-du-Rhône (1042 mètre d’altitude). Son ascension sportive permet de profiter d’un panorama à 360° qui ne vous laissera pas indifférent. Le site est accessible depuis Gémenos ou Plan-d’Aups-Sainte-Baume.

Source de l'huveaune

Les points d’eau et sites de baignades du Massif de la Sainte Baume : 

Le parc naturel régional de la Sainte-Baume est un territoire riche en eau, plusieurs cours d’eau y prennent leur source et offrent de jolis sites de baignades.   

L’Huveaune et la Source de l’Huveaune (Nans-les-Pins) :
ce fleuve provençal prend sa source dans la grotte de Castelette, à Nans-les-Pins, sur le versant nord de la Sainte-Baume. La source de l’Huveaune est un site particulièrement attractif par sa configuration géologique extraordinaire, avec un système de vasques et de cascades à l’eau turquoise qui se succèdent à travers les sous-bois de la forêt domaniale. Cette caractéristique donne une ambiance particulière au lieu que certains interpréteraient comme mystique. Attention, c’est un site naturel sensible, il est impératif de respecter les consignes, comme l’interdiction de se baigner afin de préserver ce cours d’eau fragile.   

Le Caramy et les Gorges du Caramy (Mazaugues) :
le Caramy prend sa source au Mourré d’Agnis, au sud de Mazaugues, en marge du massif de la Sainte Baume. C’est un affluent de l’Argens, qu’il rejoint au niveau de Carcès. Cette rivière a la particularité de former les Gorges du Caramy, entre Mazaugues et Tourves, gorges qui font parties des territoires remarquables du Parc naturel régional de la Sainte-Baume, La baignade est praticable, attention l’eau est fraîche !
               ⇒ Le pont romain de Cassède : à la sortie des Gorges du Caramy se trouve ce charmant site de baignade. Ici vous pourrez nager dans des cascades et des trous d’eau, en aval du pont ; en amont vous trouverez de grandes plages, propices pour un pique-nique. Accès depuis le centre de Tourves, suivre les panneaux « Le Caramy ». 

Le vallon des sources des Nayes (Saint Zacharie) :
ce site naturel, plus propice à la balade qu’à la baignade, reste un des endroits agréables à découvrir, notamment pendant la période estivale. Ce petit ruisseau, dont la source ressurgit à divers endroits de la paroi rocheuse, délivre une eau fraîche et limpide, offrant des conditions optimales pour une belle balade.  

 

Randonnee dans le massif de la Sainte-Baume

Les randonnées de la Sainte Baume :

la Sainte-Baume est une destination particulièrement prisée des amateurs de randonnées. Le massif offre de nombreux parcours de randonnées permettant d’évoluer dans un environnement remarquable, avec de hautes falaises rocheuses, des plateaux avec vues panoramiques, de nombreux cours d’eau et une forêt domaniale. 

Parmi l’ensemble des sentiers de randonnées du massif, le sentier de la voie royale est le plus symbolique.

C’est à partir de ce sentier que démarre un grand nombre de randonnées pédestres, notamment en direction de la grotte de Sainte Marie-Madeleine et de la chapelle du Saint-Pilon. C’est la voie d’accès historique qu’empruntaient pèlerins, rois, reines et papes, pour aller se recueillir au sein de la grotte sacrée. Le massif de la Sainte-Baume est une étape du Chemin de Compostelle dans le Var avec les lieux remarquables de la commune de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume et de la grotte de Marie-Madeleine. 

Pour découvrir l’ensemble des randonnées praticable dans le massif de la Sainte-Baume nous vous conseillons de vous rendre sur :

Sélection randonnées Visitvar 

Nans les Pins

Deux événements permettent de vivre différemment la découverte pédestre de la Sainte-Baume :

• Le Trail de la Sainte-Baume, une course au départ de Cuges-les-Pins dans les Bouches-du-Rhône qui propose 3 parcours différents au sein du Massif

La Manon des Sources  (15km / 650m de dénivelé) 
La Boucle Cugeoise  (25km / 1450m de dénivelé) 
La Grande Baume  (45 km / 2700m de dénivelé) 

• La Semaine varoise de la randonnée pédestre 2020 : un événement organisé fin septembre sur l’ensemble du Var, qui propose des sorties encadrées par des accompagnateurs expérimentés à un tarif avantageux. Deux sorties sont proposées sur le massif de la Sainte-Baume 

Le vieux Nans et la croix 
La Sainte-Baume ouest 

Grotte Marie Madeleine - massif de la Sainte Baume

Le patrimoine de la Sainte-Baume

Le patrimoine religieux

Le massif de la Sainte-Baume possède de nombreux vestiges des époques et civilisations qui ont marqué ce territoire. Que ce soient les traces de l’Antiquité avec la Voie Aurélienne, les châteaux et villages perchés du moyen-âge ou plus récemment les monuments de la chrétienté comme la basilique de Saint-Maximin, vous serez surpris par la richesse des patrimoines culturel et cultuel de la Sainte-Baume. 

la basilique Sainte-Marie-Madeleine : Saint-Maximin-la-Sainte-Baume, 3ème tombeau de la chrétienté
⇒ la grotte Sainte-Marie-Madeleine : Nans-les-Pins, site important pour la chrétienté et le pèlerinage de Compostelle   
⇒ l’hostellerie de la Sainte-Baume : Nans-les-Pins, lieu dédié à l’accueil des pèlerins 

Ces trois lieux sont incontournables si vous souhaitez prendre conscience de l’histoire religieuse de ce territoire. Ce sont des étapes cruciales du « chemin de Compostelle », qui fut un rite essentiel pour nombre de croyant pendant des siècles, attirant en ces lieux des milliers de pèlerins. Ces 3 sites concentraient les activité liée à ce rite catholique, qui étaient reliées par le Chemin des Roys

Attention, depuis le 23 juin 2020, l’accès à la grotte Marie Madeleine est interdit pour des risques d’éboulement. Cette décision a été prise par arrêté municipale et sera maintenu jusqu’à ce que les travaux de purges soient réalisés. Merci pour votre compréhension.

Le patrimoine culturel : 

⇒ Le Castrum Saint-Jean (Rougiers) 
⇒ Le Castrum du Vieux Nans (Nans-les-Pins)

Les « castrums » étaient des villages perchés fortifiés, organisés autour d’un château féodal pour se protéger d’éventuelles invasions, à l’image du Castellet et de la Cadière-d’Azur.

⇒ La Glacière de Pivaut est un vestige de la fabrication et du commerce de la glace dans le massif de la Sainte-Baume. Les glacières, vastes puits de 10 m à 20 m de profondeur creusés dans le roc et dépassant du sol sur un quart de leur hauteur, permettaient de fabriquer et de conserver la glace pour l’acheminer vers les différentes villes à proximité (Marseille par la voie de l’Huveaune et Toulon par le Gapeau) 

Pour plus de détails, lire le paragraphe ci-dessous dédié à l’histoire singulière d’un massif provençal mythique

Grotte Marie Madeleine - massif de la Sainte Baume

L’histoire singulière d’un massif provençal mythique

L’histoire spirituelle et religieuse de la Sainte-Baume 

La Sainte Baume a une histoire marquée par le sacré et le religieux. Avant même de devenir un site de la chrétienté, le massif de la Sainte-Baume était la montagne sacrée des marseillais, avec des lieux de cultes destinés notamment à Artémis d’Éphèse. Puis la religion catholique en fait à son tour un lieu de culte, avec la présence de moines de l’abbaye de Saint-Victor de Marseille attestée dès le Vème siècle.

Parallèlement, en Europe commence à émerger la légende de Marie-Madeleine. Cette femme, disciple de Jésus ayant assisté à sa résurrection, après avoir débarqué aux Saintes-Maries-de-la-Mer fit partie des premiers évangélisateurs de la Provence et devint ainsi une figure importante du christianisme. Elle aurait fini sa vie à prier dans une grotte telle une « colombe cachée au creux du rocher, en des retraites escarpées ». 

Une étape vers Saint-Jacques-de-Compostelle 

La Grotte de Sainte-Marie-Madeleine devient très vite un lieu de pèlerinage réputé pour les chrétiens. On atteste en 816 de la présence du pape Étienne VI, puis, en 878 de celle du pape Jean VIII, qui vinrent renforcer la réputation du lieu. C’est au cours du XIIIème siècle que fut construite la basilique pour abriter les reliques de Marie-Madeleine, avec différentes structures permettant d’accueillir les pèlerins, comme l’hôtellerie de la Sainte-Baume. Le tombeau de Marie-Madeleine confié à l’ordre des dominicains a été vite considéré comme le troisième tombeau de la chrétienté, après le Saint-Sépulcre et celui de Saint-Pierre de Rome. A ce jour, ce sont encore 8 frères dominicains qui assurent l’accueil du public à la grotte et la gestion de l’hostellerie de la Sainte-Baume.

Le massif de la Sainte-Baume est une étape essentielle pour les pèlerins empruntant le chemin de Compostelle pour traverser la Provence en direction de Saint-Jacques-de-Compostelle. Ce tracé fait partie des « Chemins de Grande Randonnée de Saint-Jacques en France » et est inscrit au Patrimoine Mondiale de l’UNESCO. Si vous souhaitez approfondir l’histoire religieuse du massif de la Sainte-Baume, vous pouvez vous rendre sur le site officiel des sites religieux de la Sainte-Baume

 

Glaciere du massif de la Sainte Baume

L’histoire ancienne du Massif de la Sainte-Baume 

A côté de l’histoire religieuse du massif nous pouvons aborder son passé, avec de nombreux sites de la préhistoire et de l’Antiquité présents dans la région, comme « la grotte de la Baume Saint-Michel, dans la Vallée du Caramy », « La grotte aux monnaies à Plan d’Aups » ou encore « Le dolmen du Logis Neuf à Nans-les-Pins » (pour plus de détails, consultez le dossier réalisé par la Provence Verte Verdon : la préhistoire en Provence Verte ).

L’histoire du massif est marquée par la présence abondante de l’eau, malgré l’aspect aride de certains de ses sommets et hauts-plateaux. Les différents cours d’eaux que sont l’Huveaune, l’Issole, le Gapeau et le Caramy ont façonné le territoire et les activités qui s’y sont développées. Ils ont permis d’entretenir des relations commerciales avec les territoires en aval, comme Marseille pour l’Huveaune ou le littoral du Var avec le Gapeau et les affluents de l’Argens. C’est l’une des raisons de la création des glacières au sein de la Sainte Baume. Ces glacières, à l’image de la glacière de Pivaut, ont alimenté les différentes villes alentours en glace dès le XVIIème siècle.

L’activité minière s’est imposée dans la région avec l’exploitation de la bauxite, qui fut la principale activité de nombreuses villes de ce territoire, comme l’illustre le Musée des Gueules Rouges à Tourves. L’activité minière reposait également sur la richesse en eau du massif.

L’activité agricole a toujours été importante, avec différentes cultures bien présentes dans la région, comme la vigne et l’olive, mais aussi la figue, le pois-chiche, le blé… De nombreux domaines viticoles disposent du label Route des Vins de Provence. De nos jours, des cultures plus singulières ont vu le jour, comme celle du safran du côté de Tourves, ou de la spiruline du côté de Mazaugues.

Parc Naturel régional Massif de la Sainte Baume

Les établissements et activités touristiques du massif de la Sainte-Baume

Le Parc naturel régional de la Sainte-Baume et son réseau d’acteurs

Le site officiel du Parc naturel régional de la Saint-Baume
Le parc naturel régional de la Sainte-Baume 

La page web officielle de la région Sud dédiée aux parcs naturels régionaux 
⇒  Les parcs naturels de la région Sud 

La Sainte-Baume possède 4 sites naturels estampillés Natura 2000 dans le Var : 

  • Le site « Massif de la Sainte-Baume »
  • Le site « Sainte-Baume occidentale »
  • Le site « Mont Caume – Mont Faron – Forêt domaniale des Morières »
  • Le site « Falaise du Mont Caume »

⇒ Les sites Natura 2000 sont des territoires d’exception qui font l’objet d’une préservation importante afin de conserver leurs hautes fonctions environnementales et leurs attraits naturels. Tout visiteur doit respecter la réglementation en vigueur sur ces sites, avec notamment l’interdiction de faire du feu, de bivouaquer… Retrouvez l’ensemble des informations importantes sur :

sites Natura 2000 du PNR de la Sainte Baume 

Vous pouvez visionner  ci-dessous la vidéo de présentation du massif de la Sainte-Baume, réalisée par les équipes Natura 2000. 

Slider
Vacances d’automne dans le Var : le vélorail de Sainte Baume

Organisez votre séjour au Massif de la Sainte-Baume dans le Var

Les prestataires d’activités du Massif de la Sainte Baume :

Excursions nature : 
Natur’Evasion (La Cadière) : Cyclotourisme, escalade, kayak

⇒ Team Evasion (Plan-d’Aups) : VTT, VTT électrique, spéléo, rando…

Envol de Provence (Signes) : école de parapente en PACA

Resafly (Le Castellet) : ULM 

Tourisme équestre
Centre équestre et poney club (Nans-les-Pins)

Ferme Equestre de la Palomanon (Saint-Zacharie)

Les attractions touristiques de la Sainte-Baume :

Attractions touristiques :
Circuit Automobile Paul Ricard / Xtrem Park / Visite commentée du circuit Paul Ricard
⇒ Au Castellet, le circuit Paul Ricard fait partie des équipements touristiques importants dans le Var, chaque année y est organisé le Grand Prix de France de Formule 1 qui attire des milliers de visiteurs, mais également d’autres événements importants à retrouver sur le calendrier des compétitions 2020. Ce circuit mythique, créé par Paul Ricard, propose diverses activités touristiques, avec des stages de pilotages sur circuit, mais aussi les différentes offres d’Xtrem Park (simulateur, quad, tyrolienne…) et encore d’autres expériences à découvrir sur leur site. 

Le Royaume des Arbres 
⇒ Ce parcours aventure dans les arbres du Var, situé au Castellet, fait partie des plus grands d’Europe ! A proximité du circuit Paul Ricard, il propose un grand nombre d’attractions sur 19 parcours avec divers niveaux de difficultés.  Le « Laser Forest » vous permettra de participer à des batailles épiques, la « Trot Forest » est un moyen ludique de découvrir le plateau du Castellet. Etablissement marqué Qualité Tourisme.  

Vélorail de la Sainte Baume 
⇒ Venez découvrir la Sainte-Baume et ses sublimes paysages à bord du vélorail de la Sainte-Baume, situé sur la commune de Pourcieux. Ces nacelles à pédales, montées sur un ancien chemin de fer, vous permettent de balader au milieu des décors provençaux du haut-Var en toute tranquillité (assistance électrique pour les montées). Vous aurez un beau panorama sur la vallée de Saint-Maximin (cf. voie Aurélienne).  

Visites guidées dans le Massif de la Sainte-Baume : 
Visite guidée du moulin de la Roque (Le Castellet / Qualité Tourisme) 
Visite guidée des Ateliers Quai Sud (Signes / Qualité Tourisme)
Visite guidée la Confiserie Fouque (Signes / Qualité Tourisme)

A proximité du circuit Paul Ricard se trouve l’Aéroport International du Castellet, qui accueille de nombreux partenaires touristiques (hélicoptères, ULM…)

Art et Vin - Sonja Barbier - 2017

Les événements du Massif de la Sainte Baume

 

L’ensemble des rendez-vous du « Guide la Sainte Baume » 

Retrouvez l’ensemble des événements et rendez-vous du massif de la Sainte-Baume sur : 

CALAMEO – les rendez-vous de la Sainte Baume

Ci-dessous, quelques événements intéressants du massif de la Sainte-Baume dans le Var : 

Art & Vin (juin-septembre) :

Bruno Nahon (artiste-peintre) au Château Lafoux  
Nina Medioni (Photographe) au Domaine du Deffends
Robin Miege (artiste-peintre) au Domaine des Annibals

Fêtes médiévales de Brignoles (15/16 août)

Les marchés de la Sainte Baume : 

Marché de Provence du Massif de la Sainte Baume

⇒ Marché du Beausset (tous les vendredis matins) / Marché des producteurs de Pays (mercredis matins) 
⇒ Marché de Saint-Maximin (tous les mercredis matins) 
⇒ Marché de la Cadière-d’Azur (tous les jeudis matins) 

Assiette provençale - L'Hostellerie Berard

Les Restaurants du Massif de la Sainte Baume 

–  Restaurant Christophe Bacquié (Le Castellet / 3 étoiles Michelin)
Hostellerie de l’Abbaye de la Celle (La Celle / 1 étoile Michelin)
Restaurant Hostellerie Bérard (La Cadière-d’Azur / 1 étoile Michelin)
Le Bistrot de Jef (La Cadière-d’Azur / gastronomique)
La Petite Cave (La Cadière-d’Azur / bistronomique)
Lou Pèbre d’Aï (Plan-d’Aups / traditionnel)
Restaurant Côté Jardin (Saint-Maximin / méditerranéenne)
Restaurant la Poêle d’Or (Méounes / cuisine de saison)
Le Mas des Vignes (Saint-Cyr / gastronomique)
La Cremaillère (Le Val / provençale)

Luxe, calme et sérénité, à l'Hôtel &Spa du Castellet*****

Les hôtels du Massif de la Sainte Baume 

Hôtel & SPA du Castellet (Le Castellet / 5 étoiles)
Hôtel île Rousse Thalazur (Bandol / 5 étoiles)
Hôtel Delos (Bandol / 4 étoiles)
Dolce Frégate Provence (Saint-Cyr / 4 étoiles)
Hostellerie Bérard et Aromaspa Bérard (La Cadière / 4 étoiles)
Hôtel de France (Saint-Maximin / 3 étoiles)
Lou Pèbre d’Aï (Plan-d’Aups / 3 étoiles)
Hostellerie de la Sainte Baume (Plan-d’Aups / maison religieuse)
Châteauform’ – Domaine de Châteauneuf (Nans-les-Pins/non-classé)
Hôtel l’Oasis du Petit Galibier (Saint-Zacharie / non classé)

Les campings du Massif de la Sainte Baume 

Clos Sainte Thérèse (Saint-Cyr / 4 étoiles)
Camping Domaine de la Sainte Baume (Nans-les-Pins / 4 étoiles)
Domaine de la Malissonne (La Cadière-d’Azur / 4 étoiles)
L’arbois du Castellet (Le Castellet / 4 étoiles)
Flower Camping le Provençal (Saint-Maximin / 3 étoiles)
Camping les Grands Pins (La Castellet / 3 étoiles)

Au sein du massif de la Sainte-Baume vous trouverez également des hébergements type chambres d’hôtes ou gîtes et location saisonnière, à l’image de la Maison Rouge, une location d’exception au cœur de la Sainte Baume.  

Vignes de Bandol - Massif de la Sainte Baume

Les Producteurs de la Sainte Baume 

Lou Cabrier – Chèvres du Rove Pastorales (Plan-d’Aups / fromagerie)
Brasserie de la Sainte-Baume (Nans-les-Pins / brasserie)      
Safranans (Nans-les-Pins/safrans, truffes et produits du terroir)
Le Biquet des Meaulnes (Signes / fromagerie)
Confiserie Fouque (Signes / confiserie)
Fromagerie Magnaldi (La Cadière / fromagerie) 
Miellerie de l’Oratoire (Le Castellet / miel) 

Les domaines viticoles de la Sainte Baume

Château Triennes (Nans-les-Pins / Agriculture biologique)
Château Vannières (La Cadière / AOP Bandol)
Domaine de l’Olivette (Le Castellet / AOP Bandol)
Domaine des trois filles (La Cadière / AOP Bandol)
Domaine Souviou (Le Beausset / Vin et huile d’olive AOP)
La Font des Pères (Le Beausset / cave et ferme auberge)