Circuit touristique : la Méditerranée à vélo .

Le sud de la France est réputé pour la diversité de son relief. Forêts, bord de mer, massifs rocheux, vignobles, cascades et rivières : vous retrouverez en Provence un véritable condensé des reliefs de France. Alors quoi de mieux pour découvrir ces paysages que d’enfourcher son vélo et de partir à l’aventure ? Voici un circuit touristique sur la partie varoise de la Méditerranée à vélo, un itinéraire européen qui va de l’Espagne à l’Italie, qui vous permettra de visiter le Var de manière écologique au plus près de la nature pour un voyage ressourçant.

Les étapes de la route :

Etape 1 : Rians

Première étape de charme pour cette route “La Méditerranée à vélo dans le Var” : Rians. Village typique de la Provence verte perché à 335 mètres d’altitude, il a été construit au pied de la Tour de l’Horloge, et offre des points de vue à couper le souffle sur les contreforts du Verdon et sur les champs agricoles qui jalonnent le territoire. À Rians, visitez le Château Vignelaure, un domaine viticole de 100 hectares réputé pour ses vins rouges et pour avoir implanté du Cabernet Sauvignon en Provence. Racheté par Georges Brunet en 1960, un grand amateur d’art, le domaine propose la visite des caves et de la galerie d’œuvres d’art contemporain, créée à partir de la collection du propriétaire. Si la thématique vous intéresse, n’hésitez pas jeter un œil à notre circuit touristique sur l’art contemporain. Faites un tour par la Ferme de Chèvre-Feuille, où vous pourrez goûter des fromages de chèvres authentiques, ou profiter d’une balade d’une demi-journée ou plus accompagnés d’ânes bâtés avec Provenc’Anes. Enfin, si vous cherchez un endroit où passer la nuit, nous vous recommandons les chambres de la Villa Otilia, une maison d’hôte entre modernité et traditions provençales qui offre tous les services d’un hôtel.

 

Vue aérienne sur le village de Rians

Sur la route…

En amont de la prochaine étape, empruntez la descente raide qui vous fait traverser la plaine agricole, puis remontez pour arriver à la chapelle Notre-Dame du Revest, une remarquable construction romane très appréciée des visiteurs venus découvrir la région. 

 

Etape 2 : Esparron-de-Pallières

Vous allez arriver à Esparron-de-Pallières, village perché blotti au sein d’une végétation luxuriante, s’étendant presque à perte de vue, qui semble reposer paisiblement dans cet écrin de nature. Ces bâtisses de pierre confèrent au village un air de tranquillité et de sérénité, loin du passé mouvementé du village, pris au cœur de la bataille d’Esparron de 1591 entre les loyalistes et les troupes du Duc de Savoie. De passage dans ce village, vous ne pouvez pas passer à côté de son château, propriété du seigneur d’Esparron Charles Arcussia. À côté de cela, nous vous recommandons chaudement deux adresses coup de cœur : Truc & Co, une culture biologique d’herbes aromatiques provençales pour donner un goût authentique à vos préparations culinaires, et Les Menques, une production de vins “nature” certifiés bio.

Le village d'Esparron-de-Pallières vu du ciel

Etape 3 : Saint-Martin-de-Pallières

Du haut de son promontoire naturel, Saint-Martin-de-Pallières, à retrouver dans le circuit touristique des villages de caractère, s’étale en éventail autour du magnifique château de pierres, bâti au XIIIe siècle, et de son parc. Comptez 1 km de grimpette à plus de 6% pour accéder au promontoire où se cache la cathédrale souterraine, gigantesque citerne de plus de 500 m 2 pouvant contenir jusqu’à 28000 hectolitres d’eau. Profitez de sa visite pour découvrir également l’histoire de son château.

Vue panoramique sur la Provence Verte

Sur la route…

Roulez en direction de Varages, la prochaine étape de notre circuit touristique. Attendez-vous à devoir pédaler plus fort pour grimper l’ultime montée de 1,3 km qui vous amènera directement à l’éperon rocheux caractéristique du village. 

 

Etape 4 : Varages

Vous êtes arrivés à Varages, un village situé à flanc de falaises construit sur un gisement important d’argile à poterie. Les habitants de Varages ont su tirer profit de cette opportunité, car le village est de nos jours réputé pour ses maîtres artisans et sa faïence. Nul doute que vous trouverez votre bonheur dans l’une des nombreuses boutiques, comme dans la Faïencerie de la Belle époque. Si vous souhaitez en apprendre plus sur le savoir-faire et sur l’art de la faïence, visitez le Musée de la faïence où vous pourrez contempler des collections exceptionnelles d’œuvres d’artisans de Varages. Partez en randonnée en suivant le courant de l’eau avec le sentier Randonnée “Au fil de l’eau” pour connaître l’histoire du village et ses secrets. Et si vous cherchez un lieu où séjourner, nous vous conseillons Le Domaine de la Blaque, une splendide bastide du XVIIIème siècle qui allie charme, authenticité et confort, ou Au Bois de Lune, un élégant gîte dans une maison provençale, à l’abri de toute nuisance sonore. Pour l’un ou pour l’autre de ces hébergements, vous pourrez bien évidemment y poser vos vélos.

Varages, au pays de la faïence

Sur la route…

Le relief jusqu’à Salernes est un peu prononcé avec une dizaine de côtes. Vous devrez à plusieurs reprises rouler sur l’ancienne voie de chemin de fer permettant de transporter les tuiles, le bauxite, l’argile et autres matériaux. Le reste du parcours se déroule sur des routes goudronnées ouvertes à la circulation.

Etape 5 : Barjols

Vous arrivez à Barjols, un petit village aux bâtisses faites de pierres où pas moins de 38 fontaines et lavoirs ont été construits. L’eau est donc omniprésente dans le village où elle a façonné le mode de vie. Visitez la collégiale Notre-Dame, édifice bâti au XIème siècle classé aux Monuments Historiques, et contemplez ses remarquables stalles en bois sculpté. Pour les amateurs d’art, Barjols est également un point de rendez-vous à ne pas manquer, et plus précisément le Quartier du Réal. Historiquement connu pour ses artisans tanneurs de peaux, ce quartier abrite désormais des galeries et ateliers d’artistes contemporains réputés qui seront ravis de vous faire découvrir leur savoir-faire. Si vous souhaitez profiter d’un délicieux repas, nous vous conseillons le Bal Perdu, qui vous propose une cuisine du terroir entre classicisme et plats revisités. Enfin, rendez-vous au Domaine des Roseaux, un domaine viticole et oléicole familial niché sur les hauteurs de Barjols où s’étendent des vignes et des oliviers sur 12 hectares de terres agricoles.

Vue sur le clocher de l’église et les petites ruelles de Barjols

Sur la route…

Reprenez le vélo direction Pontevès. Pédalez pendant 1,4 km à partir du Vallon des Carmes pour apercevoir les ruines du château de Pontevès, surplombant la route sur sa butte rocheuse. 

Etape 6 : Pontevès

À l’écart des grands axes touristiques, le village de Pontevès vous offre le cadre idéal pour prendre une pause méritée à l’ombre des platanes. Avec ses anciennes maisons datant du XVI, XVII et XVIIIème siècles et les vestiges de son château féodal, une atmosphère médiévale se dégage du village. Mais vous pouvez également rendre sa visite plus sportive grâce au Petit Bessillon, un circuit court et intense de 4,3 km pour une durée de 2h30. Prévoyez des gourdes d’eau parce que le chemin grimpe souvent, mais vous pourrez profiter de panoramas à couper le souffle. À faire à pied ou à VTT. Pour les amateurs de vins, le domaine de Saint-Ferréol vous ouvre ses portes et vous fait découvrir les saveurs de ses vins produits sur le vignoble familial. Et si vous souhaitez trouver une bonne adresse où vous reposer, nous vous recommandons le Rouge Gorge, un ancien hôtel de charme aujourd’hui réhabilité en chambres et table d’hôtes.

 

Ruines du château médiéval de Pontevès

Sur la route…

Prochaine étape : Sillans-la-Cascade. Étant donné que le chemin est plutôt long pour vous y rendre (12km environ), nous vous conseillons de faire une pause au Château La Calisse, un vignoble traditionnel qui bénéficie depuis 1996 de la qualification Agriculture Biologique (Contrôle ECOCERT).

 

Etape 7 : Sillans-la-Cascade

Sillans-la-Cascade, une pépite provençale au bord du Parc naturel régional du Verdon. Village perché très agréable à visiter, enfoui dans son écrin de nature, il est surtout réputé pour son incontournable cascade de 42 mètres, dont il tire le nom. Prenez le temps de vous balader dans ce charmant village, même si vous ne pensez qu’à vous baigner. La cascade est une zone interdite à la baignade, néanmoins nous vous conseillons de vous rendre à la Plagette, un spot très sympathique en amont de la Bresque où vous pouvez vous baigner et pique-niquer. Pour les amoureux de la photographie, posez votre vélo et empruntez le sentier pédestre menant au belvédère de la cascade pour tirer des clichés magnifiques du panorama qui s’offre devant vous. Vous pouvez également visiter la chapelle Saint-Laurent, lieu historique du village. Enfin, si vous souhaitez vous reposer et profiter d’un bon repas, l’Hôtel Les Pins vous accueille pour un séjour tout confort.

Vue sur le petit et charmant village de Sillans-la-Cascade.

Sur la route…

À partir de Sillans-la-Cascade, vous sillonnerez à travers des collines bucoliques sur le chemin du train des pignes dont une partie du parcours est réservée aux vélos. Le relief de la route se veut raisonnable. Un peu avant d’arriver à Salernes, faites un arrêt qui ravira les plus gourmands à Angèle Confiserie, Fabrication artisanale de confiserie et biscuits bio. Puis, empruntez la Route d’Aups pour vous rendre au Tholos de la Lauve, une tombe collective de la fin du néolithique, un monument historique du Var aussi ancien que les Pyramides d’Egypte. Reprenez ensuite la route vers Salernes.  

Etape 8 : Salernes

Vous êtes arrivés au village de Salernes, un village artistique et industriel au patrimoine historique important. La cité est connue pour ses figues blanches, sa conserverie d’anchois, mais surtout pour son art des tomettes et de la terre cuite. Terra Rossa, la Maison de la céramique architecturale en est la preuve même, et raconte la maîtrise de la terre et du feu de la préhistoire jusqu’aux créations les plus contemporaines. Vous pouvez également découvrir ce savoir-faire en vous rendant dans l’une des nombreuses boutiques d’œuvres en céramique, comme Alain Vagh Céramiques. Pour une pause ombragée et un pique-nique, rendez-vous dans le frais vallon de Saint-Barthélemy où vous pouvez visiter la chapelle.  Si vous préférez déguster des plats traditionnels de la culture provençale à base de produits frais autour d’une table, La cuisine des halles est l’adresse que vous cherchez ! Et pour passer un séjour au calme dans un décor de rêve, la Villa Lei Rigaü vous accueille dans cette maison typiquement provençale.

VTT

Sur la route…

Enfourchez de nouveau votre vélo, car vous voilà partis pour une longue route pour rejoindre Lorgues ! Vous allez traverser de vastes champs, des vignes omniprésentes et profiter de l’exceptionnel ensoleillement de la région. Avec un léger détour, vous avez la possibilité de passer par le village de caractère d’Entrecasteaux. Plus loin, offrez-vous une escale gourmande au parfum très « nature » à la Ferme-Auberge du Château Mentone.

Etape 9 : Lorgues

Vous voici à Lorgues, une des plus anciennes villes de Provence qui concentre les trésors du terroir provençal. Ancienne cité templière, le labyrinthe de ruelles crée une atmosphère unique très médiévale. Vous y découvrirez l’art de vivre aujourd’hui dans une cité marquée par son passé et son climat incomparable, illustrant le vieux dicton « A Lorgues, on vit vieux et content« . De la même manière que Barjols, de nombreuses fontaines aux styles très variés sont dispersées dans le village, témoignant de la nécessité de l’époque de s’approvisionner en eau. “Eici l’aigo es d’or » signifiant “Ici l’eau est d’or”. Visitez la Collégiale Saint-Martin qui surplombe le village. Classée Monument Historique, c’est l’une des plus importantes églises classiques du Var. Vous pouvez également visiter deux vignobles en dehors de la ville : le Domaine Estello et le Château La Martinette, où vous pouvez planifier des réunions ou rendez-vous professionnels pour profiter d’un cadre ensoleillé agréable et naturel.

Rues et toits du village de Lorgues

Sur la route…

Le chemin pour vous rendre à la prochaine étape effectue quelques détours en grimpant pendant 3,2 km dans les bois.

Etape 10 : Flayosc

Perché à 330 mètres d’altitude, situé entre mer et montagne, le village typiquement provençal de Flayosc est une étape chargée d’histoire dans un cadre verdoyant. Champs d’oliviers, vignobles, forêts de chênes, un écrin de nature entoure ce village médiéval, dont les maisons et les ruelles entourent le vieux clocher. Naturellement, l’huile d’olive et le vin sont des produits phares du village, et vous pouvez visiter Le Cellier des 3 Collines pour déguster les vins AOP Côtes de Provence cultivés sur ces terres pour découvrir par vous-même leur subtilité. Nous vous recommandons chaudement un séjour ou une nuit dans l’une des chambres d’hôtes de charme de l’établissement La Vieille Bastide, idéalement située à 10 minutes de Draguignan et 30 minutes des Gorges du Verdon. Enfin, si vous avez le temps et l’envie, reprenez votre vélo et faites un détour pour vous rendre au Monastère orthodoxe Saint Michel du Var, un lieu de calme et de sérénité où une communauté de moines orthodoxes vit encore.

De splendides panorama depuis le village de Flayosc

Etape 11 : Draguignan

Ancienne cité comtale et royale arborant l’emblème du dragon, cette ville a connu un véritable essor touristique dans les dernières années et a su profiter de cette effervescence pour mettre en avant sa richesse culturelle et son patrimoine. À Draguignan, il y a toujours quelque chose à faire ou à voir. N’hésitez pas à grimper tout en haut des 70 marches de la Tour de l’Horloge, une fois face à la vue panoramique, vous saurez que ça en valait la peine. Vous ne pouvez pas manquer le dolmen de la Pierre de la Fée, ce monolithe impressionnant datant de la fin du néolithique, le Chemin de l’eau qui vous en apprendra plus sur l’histoire de la cité de manière ludique grâce à une application,  la Maison du Bourreau qui vous fera faire un bond dans le temps pour revenir sur l’histoire de la justice à Draguignan, le Musée des Arts et Traditions Populaires, un musée ethnologique qui retrace les habitudes quotidiennes des dracénois des XIXe et XXe siècles, ou encore le Moulin du Flayosquet qui vous fera découvrir les techniques artisanales et les plus anciennes traditions du travail de moulinier. À retrouver sur le circuit de l’huile d’olive. Envie de faire une pause culinaire ? Essayez le restaurant végétarien, La Musar’Dine on y concocte des recettes locales avec des produits de saison. Pour une nuit ou plus, coup de cœur assuré à La source Saint Michel qui vous accueille dans un joli manoir sur les hauteurs de Draguignan.

Vue depuis la tour de l’horloge à Draguignan

Sur la route…

Si vous le souhaitez, vous avez la possibilité de rejoindre le village des Arcs-sur-Argens en prenant le premier tronçon de La Vigne à vélo au départ de Draguignan, 15 km de piste cyclable en bitume. Traversez les vignes à vélo, vous découvrirez tout au long de votre route des endroits splendides au milieu de cette nature luxuriante, entre puits aérien, cascades, la chapelle Sainte-Roseline, la cité médiévale du Parage, le charmant Relais des Moines où vous pourrez prendre une pause méritée, et la Maison des Vins Côtes de Provence. Même sur la route, il y a de quoi voir !

 

Etape 12 : Callas

Callas, un charmant village perché à 400 mètres d’altitude, dont l’authenticité et le caractère de ses maisons pittoresques en font une étape reposante et à part. Une cité qui semble hors du temps, figée des années dans le passé, où les rues ombragées, les calades, porches, placettes et passages voûtés vous invitent à les parcourir lors d’une balade ressourçante. Le style roman est encore très présent dans les constructions du village, notamment avec la Chapelle Sainte Auxile, ancienne bâtisse qui surplombe le village du haut de son promontoire rocheux, ou encore l’église Notre Dame de l’Assomption qui renferme d’intéressantes peintures murales. Si vous souhaitez découvrir les méthodes de production des spécialités locales, ne passez pas à côté de l’ancien moulin de Callas. Construit au XVIIIème siècle, il fut utilisé jusqu’en 1956. Transformé en musée, il est ouvert au public avec des ateliers adaptés pour les enfants. À la sortie du village de Callas, Le Clos Saint Antoine vous accueille dans son atelier artisanal, l’un des derniers vinaigriers de France. Ici on produit un vinaigre de vin à l’ancienne, à partir de vins de Provence AOP dans le respect des méthodes traditionnelles. Découvrez les vinaigres aromatisés, le vin cuit et la moutarde à l’ancienne. Si vous voulez repartir avec une bonne huile d’olive locale, le Moulin de Callas est l’adresse parfaite pour un produit authentique et de qualité. Enfin, profitez d’un moment de détente incroyable à l’hostellerie Les Gorges de Pennafort, un lieu unique mêlant luxe, raffinement et découverte gustative. 

Petit escalier de pierre dans le village de Callas

Sur la route…

Pour s’extraire de Callas en direction de Bargemon, une rampe à 12% franchit le col de Boussaque (431 mètres). De l’autre côté des crêtes et du col du Bel-Homme se trouve le plateau de Canjuers, le plus vaste camp militaire d’Europe (35 000 hectares). Empruntez la D25 qui vous conduira au prochain village étape de cette route de la Méditerranée à vélo.

Etape 13 : Bargemon

La perle du Haut Var. Le village médiéval de Bargemon, niché au milieu d’un cirque de verdure et entouré des lacs de Sainte-Croix, de Saint-Cassien et des Gorges du Verdon, est une parfaite représentation d’un village typique provençal. Ses places ombragées où les grandes terrasses de bistrots vous incitent à la pause pour boire l’apéritif. Ses bâtisses au charme atypique, ses nombreuses fontaines, ses fortifications autour du somptueux château seigneurial sont des sites de visite incontournables. Ce village vaut clairement tous les kilomètres effectués pour arriver dans ce lieu exceptionnel !  Il y a aussi de nombreux autres endroits à visiter à Bargemon : la Galerie Beddington Fine Art qui dispose d’une collection d’œuvres d’art impressionnant se transmettant de génération en génération. Au fil du temps, ce lieu d’exposition et de transmission, à retrouver sur la route route touristique de l’art contemporain, est devenu une véritable tradition au sein de cette famille. Bargemon, c’est également LA ville aux musées : découvrez la collection exceptionnelle de 3000 fossiles, minéraux et autres pièces rares au Musée des Fossiles et Minéraux, retournez dans le passé en entrant dans le Musée de la mécanographie et contemplez des objets d’une autre époque, comme des machines à calculer, des caisses enregistreuses et des machines à écrire datées de 1867 à 1955, apprenez-en plus sur l’histoire des gardes-champêtres de Bargemon dans le Musée du Garde-champêtre, ou contemplez le travail du peintre Honoré Camos dans son Musée-Galerie Honoré Camos. Et si vous avez faim après toute cette visite, coup de cœur assuré à La Campana, un restaurant chaleureux et convivial où vous aurez envie de prendre tout ce qui est écrit sur le menu !

Ruelle de Bargemon

Etape 14 : Seillans

À quelques kilomètres de Fayence, Seillans a tout du village provençal typique : ses maisons étagées à flanc de colline, ses ruelles pavées, ses passages voûtés et ses placettes où trônent les fontaines, son climat ensoleillé et ses paysages de vignes et d’oliviers. Un petit hameau niché dans un écrin de verdure exceptionnel. Nous vous conseillons d’aller voir la boutique de l’artisan savonnier Maître Savonitto. Engagés dans une fabrication Made in France, ils confectionnent leurs savons et bougies à partir des parfums de Grasse.

Le village de Seillans entouré de collines et champs d’oliviers.

Sur la route…

Sur votre chemin vers la prochaine étape, vous passerez juste devant l’écomusée du Pays de Fayence. Dans ces deux moulins à farine d’antan, est installé le conservatoire des outils et des ustensiles de la vie provençale qui valorise également la biodiversité. Vous passerez également devant le Castellaras, un établissement proposant restauration et  chambres d’hôtes dans un cadre champêtre très agréable avec vue panoramique sur la vallée. 

 

Etape 15 : Fayence

Au sommet après 1,7 km de lacets, la route passe de façon très originale sous le porche du de l’hôtel de ville du XIXe siècle. Vous voici arrivés à Fayence, un lieu de villégiature très apprécié des évêques de Fréjus. Commencez par faire la visite commentée et guidée du vieux village, pour découvrir tous les secrets et les histoires de Fayence, visitez la Chapelle Notre Dame des Cyprès, un petit bijou de l’Art Roman dédiée à la Vierge Marie.  Pour les amateurs de sensations ou d’expériences aériennes, le Centre de Planeurs de Fayence vous propose de survoler les alentours de Fayence dans des vols découverte ou voltiges pour ceux qui ont le cœur accroché. Si vous souhaitez faire une pause, nous vous recommandons chaudement le Moulin de la Camandoule, un hôtel plein de charme dans un ancien moulin à huile niché au sein d’un grand parc arboré à 10 minutes du village. Il accueille les vélos depuis 2020.

Balade dans les rues de Fayence

Etape 16 : Callian

Dernière étape de ce circuit touristique de la Méditerranée à vélo : Callian. Village du Pays de Fayence perché à plus de 320 mètres d’altitude, Callian doit son charme à ses rues disposées en spirale autour du château féodal, bâti entre le XIIe et le XIIIe siècles. À ne pas manquer, la chapelle Notre-Dame des Roses et sa tour clocher ornée d’arcatures lombardes, c’est le plus ancien monument religieux du village. Pour en apprendre davantage sur l’histoire de ce petit village, laissez-vous tenter par la visite commentée et partez à la découverte du patrimoine architectural et historique au fil d’une promenade pittoresque au cœur du village médiéval. Vous pouvez également visiter le Château Edouard Goerg, qui tient son nom du peintre et expressionniste français qui y a vécu. 

Zoom sur le clocher de Caillan

Si vous souhaitez ajouter un ultime bonus à cette route touristique de la Méditerranée à vélo, nous ne pouvons que vous recommander de remonter sur votre selle et de partir en direction de Montauroux, située à près de 3 kilomètres de là. Ce fief médiéval marie fontaines et vieilles pierres. Arpentez les ruelles du village au cours d’une visite commentée pour découvrir les secrets et traditions du village. Profitez-en pour goûter les délicieux sorbets locaux et pour la plupart bio des Sorbets du Jas. Si vous avez une plus grande faim, le bistrot convivial Le Bô M vous offre une cuisine du terroir raffinée et riche en émotions. Vous n’êtes pas non plus très loin de la réserve de Fondurane, splendide espace de verdure où la nature prospère librement, regorgeant d’espèces animales et végétales protégées. À découvrir au cours d’une visite numérique ou avec la guide naturaliste Marjorie Ughetto. Vous pouvez également vous rendre au Lac de Saint-Cassien pour pratiquer l’une des nombreuses activités aquatiques ou aériennes proposées sur le lac. Et si vous souhaitez poursuivre votre route dans le 06, vous avez les Bambous du Mandarin, une bambouseraie située au cœur des Gorges de la Haute-Siagne est un paradis qui regorge de recoins charmants.

Autour de la route :