Array
(
    [fiche] => 4864011
    [error] => 
    [m] => 
    [p] => 0
    [post_parent] => 
    [subpost] => 
    [subpost_id] => 
    [attachment] => 
    [attachment_id] => 0
    [name] => 
    [pagename] => 
    [page_id] => 0
    [second] => 
    [minute] => 
    [hour] => 
    [day] => 0
    [monthnum] => 0
    [year] => 0
    [w] => 0
    [category_name] => 
    [tag] => 
    [cat] => 
    [tag_id] => 
    [author] => 
    [author_name] => 
    [feed] => 
    [tb] => 
    [paged] => 0
    [meta_key] => 
    [meta_value] => 
    [preview] => 
    [s] => 
    [sentence] => 
    [title] => 
    [fields] => 
    [menu_order] => 
    [embed] => 
    [category__in] => Array
        (
        )

    [category__not_in] => Array
        (
        )

    [category__and] => Array
        (
        )

    [post__in] => Array
        (
        )

    [post__not_in] => Array
        (
        )

    [post_name__in] => Array
        (
        )

    [tag__in] => Array
        (
        )

    [tag__not_in] => Array
        (
        )

    [tag__and] => Array
        (
        )

    [tag_slug__in] => Array
        (
        )

    [tag_slug__and] => Array
        (
        )

    [post_parent__in] => Array
        (
        )

    [post_parent__not_in] => Array
        (
        )

    [author__in] => Array
        (
        )

    [author__not_in] => Array
        (
        )

    [tax_query] => Array
        (
            [0] => Array
                (
                    [taxonomy] => language
                    [field] => term_taxonomy_id
                    [terms] => 2
                    [operator] => IN
                )

        )

    [ignore_sticky_posts] => 
    [suppress_filters] => 
    [cache_results] => 1
    [update_post_term_cache] => 1
    [lazy_load_term_meta] => 1
    [update_post_meta_cache] => 1
    [post_type] => 
    [posts_per_page] => 10
    [nopaging] => 
    [comments_per_page] => 50
    [no_found_rows] => 
    [taxonomy] => language
    [term_id] => 2
    [order] => DESC
)
L'Escalier Monumental - Visitvar

L'Escalier Monumental

Une succession d'escaliers du point culminant Le Drapeau à la Mer.
En partant de ce point de vue jusqu’à la mer, vous emprunter les Degrés Supérieurs, les Degrés du Centre, les Degrés du Patec, le square Jean Aicard et les majestueux Degrés de la Mer.
Les escaliers monumentaux furent construits durant l’année 1927, ils étaient une voie de communication du lotissement Terres de France, de la mer au point culminant Le Drapeau.
A l’époque, le drapeau surplombait l’ensemble de l’opération immobilière Lotissement Terres de France. L’on peut encore y jouir d’une vue fabuleuse sur plusieurs kilomètres de côte d’Est en Ouest et découvrir les Îles d’or, de gauche à droite, Le Levant, Port-Cros, l’îlot de Bagaud et au fond derrière le Cap Bénat, l’île de Porquerolles.
Bâtir ces marches fut une entreprise importante, les ouvriers étaient répartis en plusieurs endroits, ceux du chantier en bordure de mer furent obligés de construire des murs de soutènement importants, allégés par des arcades.
Les grands escaliers de pierres sont élevés en schiste du Massif des Maures, matériau local, est utilisé dans l’emmarchement à volées droites et des paliers. Des murets le bordent, portant des jarres en terre cuite ventrues et fleuries pour la plupart. Les escaliers utilisent au mieux les accidents du terrain.
Le square Jean Aicard, encore existant, planté de chêne-liège, bruyère, pins, mimosas offre une halte ombragée ainsi qu’une belle perspective. Il surplombe les Degrés de la Mer, escaliers fleuris de roses blanches, qui conduisent majestueusement le promeneur jusqu’à la plage.

L'Escalier Monumental

83820   Rayol-Canadel-sur-Mer


04 94 05 65 69

Contacter le prestataire


Informations pratiques

Horaires & Ouvertures

Toute l'année, tous les jours.

Tarifs

Accès libre.

Contacter le prestataire

L'Escalier Monumental

83820   Rayol-Canadel-sur-Mer


04 94 05 65 69

Contacter le prestataire