Bienvenue sur VisitVar
Saint-Tropez, destination mythique
  • Carte
  • 0
    Carnet
  • Météo
  • Rechercher
  • Mon profil
Accueil
0
Carnet
Météo
Météo
11°C
12°C
Prévisions météo

De jeunes peintres inconnus, nommés Signac, Matisse, Cross… éblouis par la lumière de Saint-Tropez viendront s’y établir. Ils seront rejoints plus tard par des écrivains prestigieux, Maupassant, Colette, Sartre, Sagan… Le cinéma viendra parfaire l’image d’une cité génératrice de mythes…

Episode 1 : Signac et les peintres de la lumière

Saint-Tropez c’est un petit port de pêche sorti de l’anonymat grâce au peintre Paul Signac qui en 1892 découvre le village. Ebloui par la lumière il décide de s’y fixer et y achète une maison, La Hune, dont il fait son atelier. Il sera rapidement rejoint par ses amis, tous happés par la lumière, Cross, Matisse, Marquet… Dès lors Saint-Tropez devient le rendez-vous des artistes et des écrivains, un mythe est en train de naître…

Le musée de l'Annonciade à Saint Tropez©E Bertrand
La Treille Muscate à Saint Tropez©Var Tourisme / Elisabeth Loffreda

Episode 2 : Colette

Dans les Années folles Colette achète une maison, la Treille Muscate. Elle y écrit de nombreuses oeuvres : La Seconde, Sido, Le Pur et l’Impur, La Chatte, La Treille Muscate… La ville acquiert une notoriété grandissante. Peintres, écrivains, célébrités mondiales viennent y séjourner : Dunoyer de Ségonzac, Errol Flynn, Picabia, Anaïs Nin, Henry Miller, Joseph Kessel, Francis Carco, Louis Jouvet, René Clair, Mistinguett…

Dans les années 30, Léon Volterra, directeur de salles parisiennes devient maire et attire du monde : Louise de Vilmorin, Jean Cocteau, Arletty… Un tournant va s’opérer avec la mode des fêtes nocturnes.

Colette agacée par le tapage et l’excentricité naissante, décide de fuir et revend sa maison en 1939 à l’acteur Charles Vanel…

Episode 3 : Saint-Germain-des-Prés

La seconde guerre mondiale sonne le glas de l’insouciance. Le port de Saint-Tropez est dynamité par les Allemands. Reconstruit à l’identique juste après la guerre, il devient le quartier d’été des existentialistes et des fidèles de Saint-Germain-des-Prés : Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir, Juliette Gréco, Boris Vian, Daniel Gélin, Annabelle Buffet, Pablo Picasso, Jacques Prévert, Françoise Sagan… C’est le retour à une vie sans contraintes. Saint-Tropez devient une station balnéaire à la mode et les touristes commencent à affluer.

Sur le port de Saint Tropez©Var Tourisme / Pierre Hilly
Le Musée de la Gendarmerie et du Cinéma à Saint-Tropez©E Bertrand

Episode 4 : Et Saint-Tropez devient Saint-Trop’

Mais c’est le tournage du film « Et Dieu créa la femme », en 1956, qui va contribuer à l’édification du mythe. Ce film fait de son actrice, Brigitte Bardot, un sex-symbol dans le monde entier. BB achète en 1958 La Madrague. Elle s’y établit définitivement et scelle ainsi avec Saint-Tropez une histoire d’amour qui dure toujours.

Gagnant en notoriété, Saint-Tropez connaît dans les années 60 l’engouement auprès de la nouvelle vague puis des yéyés. Saint-Tropez devient Saint-Trop’. D’autres films y sont tournés, « La piscine » en 68 avec Alain Delon et Romy Schneider, la série du Gendarme avec Louis de Funès ou encore la série « Sous le soleil de Saint-Tropez ».

Aujourd’hui Saint-Trop’ est devenu en saison le lieu de villégiature de la jet-set, des milliardaires, des plays-boys et des starlettes… le lieu où l’on doit être vu… Mais le petit port de pêche sait aussi séduire, de l’automne au printemps, quand les paillettes s’évanouissent, les amoureux de la mer et de l’art de vivre provençal, les férus d’histoire et de culture.