Bienvenue sur VisitVar
Vivre comme des varois et savourer des instants de bonheur
  • Carte
  • 0
    Carnet
  • Météo
  • Rechercher
  • Mon profil
Accueil
0
Carnet
Météo
Météo
11°C
12°C
Prévisions météo

Voici quelques instants chers au coeur des varois, quelques instants de vie que nous savourons tout au long de l’année et qui font notre bonheur. Nous vous les faisons partager pour vous donner envie de les vivre et de revenir chez nous !

Vibrer au stade Mayol avec les supporters du RCT

Plus qu’une équipe de rugby, le RCT est un symbole de Toulon. Voir jouer l’équipe dans le stade mythique de Mayol (en plein centre-ville de Toulon !) est un pur moment de fête et de ferveur. Drapeaux accrochés aux fenêtres, coups de klaxon, chant des supporters (vous savez le fameux Pilou-Pilou). Alors mêlez-vous aux toulonnais, pénétrez dans Mayol et chantez avec eux à tue-tête « Nous les terribles guerriers du Pilou-Pilou qui descendons de la montagne vers la mer… Parce que Toulon ROUGE, parce que Toulon NOIR, parce que Toulon ROUGE ET NOIR »)

Vivre le rugby à Toulon©Cyclope Photo pour le RCT
La Cade, une spécialité toulonnaise©Var Tourisme / Laure Pizzocaro

Savourer de la cade sur le marché de Toulon ou le port de Sanary

Si Nice s’enorgueillit de posséder la Socca et Marseille la Panisse, Toulon se targue de concocter la Cade, une galette de farine de pois chiches. Elle est devenue l’une des spécialités de Toulon.

Elle arriva à Toulon avec les charpentiers génois amenés par les armées napoléoniennes pour travailler dans les chantiers navals. Son nom vient de l’italien «caldo» qui signifie «chaud». Cuite dans des fours à bois, les femmes la vendaient dans les rues du quartier populaire de Besagne. Un plateau de cade déposé sur la hanche, elles haranguaient la foule d’un «Caldo!»

On la déguste chaude, salée et bien poivrée, certains la préfèrent sucrée. Presque tous les matins, les chariots de cade trônent sur les marchés de Toulon et de Sanary. Une grande galette blonde que la vendeuse (ou le vendeur !) découpe au couteau. Pour quelques euros, elle vous dépose des morceaux dans une barquette qu’elle emballe dans du papier journal. Et puis tout en marchant, on ouvre religieusement le papier journal et l’on pite. C’est bon, c’est chaud, la pâte fond dans la bouche… A s’en lécher les doigts !

Flâner sur le port de Sanary en attendant le retour des pêcheurs

Le port de Sanary abrite une petite flotille de pointus que les pêcheurs utilisent pour pratiquer le « petit métier ». Ils vendent le produit de leur pêche tous les jours sur le quai dès le retour au port. A ne manquer sous aucun prétexte !

Bien sûr nous vous conseillons de venir très tôt pour profiter d’un plus grand panel d’espèces : rascasses, loups, pageots, dorades, sars, sardines… et de novembre à avril oursins ! Les étals de vente sont installés devant chaque bateau et arborent le nom de ce dernier. Sous un grand soleil d’hiver, déguster des oursins arrosés d’un « petit » Bandol, un rosé de préférence, est un plaisir incomparable !

Pêcheurs sur le port de Sanary©Var Tourisme / Aero Visio
Abbaye du Thoronet©Var Tourisme / Nicolas Lacroix

Demander à son guide de chanter un chant grégorien dans l’église de l’Abbaye du Thoronet

Si vous visitez l’Abbaye du Thoronet nous vous recommandons d’opter pour une visite commentée et de demander à votre guide de chanter un chant grégorien dans l’église. Vous serez bluffé par la résonnance. Le son court le long des murs ! On a l’impression qu’ils chantent avec le soliste ! Un pur moment d’émotion, un instant inoubliable !

Contempler un panorama à couper le souffle depuis le sommet du Lachens

Le Mont Lachens – le Toit du Var – culmine à 1715 m et offre depuis son sommet un panorama exceptionnel à 360°. De là-haut, le regard embrasse tout le Var, de la Ste-Baume à la Méditerranée et du Mercantour aux Alpes italiennes. Par très beau temps certains chanceux pourront même apercevoir la Corse !

Le sommet est accessible en voiture (attention la route est enneigée en hiver), mais le plus chouette c’est de conquérir le Toit du Var à pied à partir du petit village de La Bastide. En route vous apercevrez les forêts de pins, la flore de Haute-Provence et peut-être sur le haut, des troupeaux d’ovins en pâture. De temps à autre, vous apercevrez également des planeurs ou des ailes delta passer au-dessus de vos têtes : c’est ici le paradis des hommes-oiseaux. Sur la crête, vous trouverez une table d’orientation vous permettant d’identifier les principaux sommets de la Provence.

Le mont Lachens©Var Tourisme / Nico Gomez
Le temps d'une sieste©Fotolia

A tester : une sieste dans un hamac bercé par le chant des cigales

Elles vous bercent ou elles vous insupportent et vous tapent sur le système, il n’y a pas de demi mesure. Mais envisager un été dans le Var sans leurs chants, c’est juste impensable.

Nous varois on les attend avec impatience, on les guette dès le début du mois de juin. Pour nous leurs 1ers chants marquent le début de l’été. Cela fleure bon le soleil, le bleu azur, le pastis, les BBQ, le farniente, les siestes dans le hamac. Ha la la, la sieste dans le hamac, à l’ombre d’un arbre, bercé par le chant des cigales, c’est sincèrement divin ! Le chant de la cigale est si régulier qu’il vous berce, clic-clac, clic-clac, clic-clac… ! Essayez et vous verrez ! Au fait le saviez-vous ? C’est le mâle qui chante pour se faire remarquer d’une femelle, c’est un appel à l’amour…

Faire du canoé sur l’Argens entre amis ou en famille

Quoi de mieux que d’allier un peu de sport à la découverte de paysages variant au fil d’une navigation en canoé.

Sur l’Argens, partez en petits groupes, préférez un canoé une place pour naviguer à votre rythme et pour apprécier comme il se doit la découverte paisible de paysages doux. Ecoutez le silence et le chant des oiseaux, repérez les petits insectes çà et là, partagez ces moments de découverte avec vos amis ou votre famille. Prévoyez des escales pour un petit casse-croûte en profitant des quelques rayons de soleil filtrés par les feuilles des arbres.

Vous pouvez choisir entre plusieurs parcours en fonction de votre temps et de votre forme physique.
Ils sont tous agréables, reposant, ressourçant, et vous permettent de partager un vrai moment de bonheur !!
Nous les varois, on aime y aller en juin, septembre, on aime y amener nos enfants et nos ados pour les déconnecter de leurs jouets numériques !!

Canoë sur l'Argens©Camille Moirenc
Vol en ULM au dessus de Flayosc©Resafly - Ted Szymczak

Survoler les villages du Var en ULM

Waouh ! Un instant de pur bonheur dans le ciel azuréen avec un peu d’adrénaline, juste un peu, juste ce qu’il faut. Grisant, magique ! De là-haut le Var et ses villages sont magnifiques : Le Thoronet et son Abbaye, Entrecasteaux et son château, Cotignac et sa falaise de tuf, le massif de la Sainte-Baume… Et au loin la Méditerranée ! Le nec plus ultra, profitez d’une balade aérienne commentée par un pilote aguerri amoureux de son département. En plus de voler comme un oiseau, vous comprendrez pourquoi le Var est l’un des plus beaux départements de France ! A faire absolument !

En savoir +

Un soir à la plage

Rien de tel en fin de journée que d’aller à la plage, en famille, avec les amis, pour profiter de la douceur des soirées d’été. Une fois la grosse chaleur passée et la foule partie, la plage vous appartient pour admirer le coucher de soleil. C’est une tout autre ambiance qui s’installe. Deux façons différentes pour en profiter : soit un pique-nique sur le sable, soit un des nombreux restaurants de plage.

Pour les adeptes du sable, on étale les serviettes les unes à côté des autres pour faire un grand tapis, on pose l’apéro au milieu avec les pique-niques. Un moment de partage et de tranquillité à vivre assurément ! On court sur la plage, les enfants jouent ensemble, on respire, on se détend, on profite !

Quelques plages parmi d’autres pour en profiter : Les Lecques à Saint-Cyr-sur-Mer, La Plage Dorée à Sanary-sur-Mer, Bonnegrâce à Six-Fours-les-Plages, l’Almanarre à Hyères, Cavalière au Lavandou, Gigaro à La Croix-Valmer, Saint-Aygulf à Fréjus, La Pascade à Saint-Raphaël…

Une soirée sur la plage©Var Tourisme / Laure Pizzocaro
Bargemon©OITDracénie

Flâner à Bargemon

Surnommée à juste titre « La perle du Haut-Var », Bargemon est un village plein de charme. Il offre de très agréables balades en toute saison, dans ses ruelles ponctuées de fontaines, ou dans les collines environnantes. On aime Bargemon pour sa douceur de vivre, ses petits musées (comme celui de la mécanographie), les galeries et ateliers d’artistes… En bas des remparts, le visiteur profite d’un très beau panorama sur le village perché de Claviers et les collines environnantes.

Balader à cheval dans les gorges du Verdon

Découvrir du haut de sa monture les basses gorges du Verdon fait partie de ces instants où l’on se sent privilégié, hors du monde et du temps. Moins connues que le Grand Canyon, les basses gorges offrent l’avantage d’être moins fréquentées. Les falaises, moins hautes, ont accueilli très tôt nos ancêtres de la préhistoire. On remonte les Gorges depuis le lac d’Artignosc jusqu’au lac de Montpezat, profitant ainsi pleinement de la beauté de ces paysages sauvages et de l’eau du Verdon. Une découverte toute en douceur, un moment de complicité avec le cheval, à partager entre amis ou en famille.

A cheval dans les basses gorges du Verdon©Var Tourisme / Laure Pizzocaro