L'Estérel, histoires d'arbres

Ce circuit de la route des forêts de légende part à la découverte d'un monde minéral et végétal âpre et rude qui se dissout en un rêve mouillé dans l’ombre humide des vallons, le long des ruisseaux et au bord des bassins.

Séparé des Maures par la vallée de l’Argens, ce massif qui fut le repaire idéal des brigands, dont le fameux Gaspard de Besse, est l'une des plus belles régions de Provence. Elle offre les contrastes colorés de ses porphyres grenats avec les bleus de la mer, les gris argent et les verts sombres de ses frondaisons.

Autrefois la forêt était profonde, chênes verts et chênes lièges, arbousiers et pins maritimes recouvraient entièrement le massif. Aujourd’hui, victimes d’incendies répétés certaines parties renaissent dans un débordement de genêts, de cistes, de romarins, d’euphorbes et de bruyères.

Aujourd'hui