Sur les pas des Templiers

Puissance temporelle et spirituelle, l'ordre des Templiers a fortement marqué le territoire du Var qui détient une position stratégique.

"La Sainte Milice" veut soustraire l'Espagne à l'influence de l'Islam et imposer l'autorité de la chrétienté sur l'Occident. A la fin du XIII° siècle, l'ordre est devenu l'un des plus grands propriétaires fonciers de la région à l'égal de l'ordre de Citeaux (Cisterciens du Thoronet).

Les templiers exploitent les forêts, cultivent céréales, fruits et légumes, vignes et oliviers. Ils bénéficient de la protection des comtes catalans, qu'ils aident dans leur lutte contre les Maures. 4 grandes commanderies dominent le pays varois Villecroze-le-Ruou, Hyères-Toulon, Régusse, Bras et deviennent vite puissantes.

Leur indépendance (les Templiers ne relèvent que du Pape), et l'étendue de leurs richesses, suscitent rapidement jalousies et conflits avec l'Eglise, les seigneurs féodaux, les communes. En 1308 Charles II d'Anjou fait arrêter 150 chevaliers du Temple. Seuls les 7 chevaliers de Toulon réussissent à s'enfuir vers le Verdon, grâce à la complicité de l'évêque de la ville. La majorité de leurs possessions est attribuée à l'ordre des Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem, futur ordre de Malte.

In Encyclopédie Bonneton "Var" 2008 - Histoire et art - Dominique Legenne

Aujourd'hui  


Afficher Sur les pas des templiers sur une carte plus grande