Les Glacières

Le Massif de la Sainte-Baume abrite la plus importante concentration de glacières du bassin méditerranéen. Dès l'époque romaine, l'usage de la glace était connu mais les premières glacières de la Sainte Baume ont été construites vers 1640.

Il s'agit de grands puits maçonnés enfouis aux 2/3 avec couverture en coupole couverte de tuiles, d'une profondeur de 15m pour un diamètre de 8 à 10m.

A proximité des glacières s'étendent de grandes prairies, les bassins, où l'on faisait geler l'eau des sources et des ruisseaux environnants. Cette glace était débitée et conditionnée dans les glacières. Après cette opération les glacières étaient fermées hermétiquement et on ne les réouvrait qu'à la fin du mois d'avril. La glace était transportée de nuit sur des charrettes. Cette glace était essentiellement réservée aux villes de Toulon et de Marseille.

La glace faisait l'objet d'un fermage. Les villes avaient acheté le droit de "faire glacières" à Mme de Venel, détentrice de ce privilège royal pour la Provence.

Le commerce de la glace a décliné d'un coup vers 1880 - 1900. Le réseau ferroviaire a permis l'importation massive de glace en provenance des glaciers alpins et les 1ères fabriques de glace artificielle se sont implantées sur le littoral.